Donald Brashear s’en est pris à deux joueurs adverses à la tête

Donald Brashear a disputé plus de 1000 matchs dans la LNH. Il était reconnu comme étant l’un des meilleurs hommes forts de la ligue, comme en témoignent ses 2634 minutes de punitions récoltées en l’espace de 18 saisons.

Et visiblement, l’ancien joueur du Canadien n’a pas changé son style de jeu.

L’homme aujourd’hui âgé de 51 ans évolue dans la Ligue de hockey senior du Lac au Fleuve (LHSLF). Samedi dernier, lors d’un affrontement entre les Chalets Flamand de Saint-Ambroise et le Black Jack de Wendake, (l’équipe pour laquelle joue Brashear), les partisans ont assisté à une scène, comment dire… Assez violente.

Lors d’une querelle, Brashear a complètement « pété les plombs » et a décidé de porter des coups de poing à la tête de son adversaire… Avant de faire de même avec un autre joueur quelques secondes plus tard.

Sa « première victime », Charles Duchesne, était couché sur la glace dans une marre de sang :

Vous comprendrez que Brashear a été expulsé du match pour ce qu’il a fait et qu’il pourrait se mériter des sanctions encore plus graves, tel que l’a spécifié Mathieu Caron, le commissaire de la ligue, à TVA Nouvelles.

Qu’est-ce qui a poussé Brashear à agir ainsi? A-t-il été provoqué par l’un des joueurs de l’équipe adverse? Ou, a-t-il tout simplement explosé en raison d’un excès de colère? On ne le sait pas pour l’instant. Et peut-être qu’on ne le saura jamais non plus.

Ce qui est important à savoir, toutefois, c’est que des gestes comme celui-ci, ça ne passe pas. Que ce soit sur une patinoire de hockey, dans l’allée 7 d’une épicerie ou dans la rue.

Ce n’est clairement pas un bon message à partager et je me sens mal un brin pour les enfants qui étaient sur place. C’est loin d’être un exemple à suivre et c’est loin d’être un exemple à montrer. À un adulte ou à un enfant!

Et, c’est triste un brin dans l’optique où les choses semblaient s’être placées pour Donald en 2020, lorsqu’on a appris qu’il avait été engagé dans un Tim Hortons. De voir le vidéo ci-haut m’a fait de la peine, si je suis 100% honnête.

En rafale

– Vraiment?

– Oh que oui.

– Ça pourrait brasser pas mal à San Jose d’ici le 3 mars.

– Je ne déteste pas l’idée du point de vue des Islanders.

– Mise à jour des blessés chez le Rocket.

PLUS DE NOUVELLES