Des détails concernant l’absence de Crosby commencent à émerger à Pittsburgh

Sidney Crosby a quitté l’entraînement (partie intra-équipe) des Penguins samedi. Avec la nouvelle politique en vigueur dans la LNH, on s’est seulement fait dire qu’il était inapte à jouer.

Hier, Crosby n’a pas sauté sur la glace avec ses coéquipiers.

Même si les journalistes de Pittsburgh se disent que Crosby – qui a déjà attrapé les oreillons, qui s’est cassé la mâchoire suite à un lancer frappé d’un coéquipier, qui a subi des commotions cérébrales, puis des blessures aux tissu mous du cou – va inévitablement finir par attraper la COVID-19, tout indique que son absence n’a aucun lien avec la maladie.

Il ne se serait pas entraîné samedi, pour quitter en plein milieu du scrimmage, non? Ça n’a pas de sens.

Selon Mark Madden du 105,9 et du TribLive (Pittsburgh), Crosby souffrirait d’une blessure mineure.

« J’ai parlé avec une source à l’intérieur de l’équipe et une excellente source près de l’équipe et il ne faut pas s’inquiéter. C’est quelque chose de très mineur. Le seul souci présentement chez les Penguins, c’est qu’on veut éviter que ce dérangement mineur s’aggrave et empire. On veut que ça parte pour de bon. » – Mark Madden au sujet de la blessure de Sidney Crosby

Le fait d’avoir vu Evan Rodrigues remplacer Crosby sur la première ligne hier à l’entraînement sous-entend aussi que les Penguins ne s’attendent pas à devoir être privés de leur #87 durant une longue période.

Certaines rumeurs évoquent une blessure au bas du corps pour Crosby, possiblement à l’aine.

Crosby se veut le nouvel exemple de spéculations qui naissent rapidement dès qu’un joueur s’absente et que l’équipe ne peut pas donner de détails quant à la raison de son absence. Afin de ne pas dévoiler explicitement les cas de COVID-19, la LNH laisse beaucoup (trop) de place aux spéculations.

Rappelons que la série trois-de-cinq entre les Penguins et le Canadien s’ouvrira dans 12 jours à Toronto. Malheureusement pour Claude Julien, Carey Price, Shea Weber et compagnie, tout indique que Sid the Kid sera à son poste.

Les Penguins n’ont que deux joueurs sur la touche présentement : Dominik Simon et Nick Bjugstad.

Le Canadien a quant à lui échangé quatre joueurs au deadline et il attend toujours la réponse de Max Domi à l’heure d’écrire ces quelques lignes. Deux de ses joueurs (Kulak et Ouellet) n’ont toujours pas patiné depuis le début de la phase 3 et cinq autres s’entraînent à part du groupe depuis quelques jours…

Je ne parierai pas beaucoup d’argent sur les Montréalais…

En fait, je ne parie jamais contre Sidney Crosby.

PLUS DE NOUVELLES