Depuis Carey Price, le Canadien n’a repêché que deux gardiens qui ont joué dans la LNH

Depuis que le Canadien de Montréal a repêché Carey Price, on dirait que les différentes directions ont pris pour acquis que le poste était pourvu pour le futur et que tout allait bien se passer.

Un peu comme les Alouettes avec Anthony Calvillo au poste de quart-arrière.

C’est peut-être pour cela que le CH a peu repêché de gardiens, dans le fond. On en voit un brin plus dans les dernières années, mais aucun d’entre eux n’a vraiment percé.

Dans les faits, tel que rapporté dans La Presse par Guillaume Lefrançois, le CH n’a repêché que deux gardiens, depuis Carey Price, qui ont joué dans la LNH : Zach Fucale (2013) et Cayden Primeau (2017). C’est tout.

Comme vous le savez, le premier a peu joué dans la LNH jusqu’à présent (quatre matchs) et il a fait ses débuts l’an passé avec les Capitals. Cette saison, il est dans la LAH.

Et le second est un bon espoir du CH, mais son vilain début de saison à Laval soulève des doutes.

Quand on regarde les gardiens qui ont été repêchés par le Canadien depuis Carey Price, on voit clairement que le club a rarement voulu repêcher un gros gardien d’avenir.

C’était souvent des « projets lointains » plus qu’autre chose.

  • Jason Missiaen : 116e au total en 2008
  • Petteri Simila : 211e en 2009
  • Zach Fucale : 36e en 2013
  • Hayden Hawkey : 177e en 2014
  • Cayden Primeau : 199e en 2017
  • Frederik Dichow : 138e en 2019
  • Jakub Dobes : 136e en 2020
  • Joe Vrbetic : 214e en 2021
  • Emmett Croteau : 162e en 2022

À une seule reprise, le CH a pigé dans les trois première rondes et c’était pour Fucale. Sinon, c’était toujours un choix en fin de repêchage pour avoir de la profondeur dans le pipeline.

Il y a eu des périodes de trois ou quatre ans sans choisir un seul cerbère. Aujourd’hui, le Canadien se rend compte à quel point il serait plaisant d’avoir plus de profondeur à ce niveau-là dans les filiales.

Je peux comprendre que de repêcher un gardien plus tôt aurait envoyé un drôle de message à Carey Price, si on veut jouer à l’avocat du diable, mais un cerbère de la Ligue nationale doit être capable d’en prendre.

Cela doit forcer le CH, selon moi, à écouter Stéphane Waite et à repêcher un gardien de premier plan.

Est-ce que je dis cela parce que Jake Allen a mal joué hier et qu’il retombe sur terre? Non, je ne dis pas cela pour ça parce que le vétéran n’a jamais été le gardien d’avenir du CH.

Je dis cela parce que le jour où le CH visera la Coupe, idéalement, il aurait une option à l’interne devant le filet pour challenger un Samuel Montembeault qui s’invite de plus en plus dans la conversation.

En rafale

– Oh que oui.

– Comment gérer les vétérans? [BPM Sports]

– Ah oui?

– À noter.

– Ce n’est pas étonnant.

PLUS DE NOUVELLES