betgrw

Déménagement : la CCN donne aux Sens jusqu’à septembre 2024 pour trouver un endroit

Depuis qu’il a acheté les Sénateurs, Michael Andlauer est un homme très occupé.

Il a hérité d’une équipe avec des problèmes sur et en dehors de la patinoire. L’une de ses premières décisions a été de congédier Pierre Dorion. Maintenant, il doit composer avec un entraîneur-chef qui est sur le siège éjectable et le néant concernant l’endroit du prochain amphithéâtre.

Parce que le projet sur les Plaines LeBreton est toujours une possibilité, mais selon ce que Renaud Lavoie nous a dévoilé, les Plaines seraient trop petites.

Ottawa et son propriétaire, qui a justement formé un comité pour trouver une solution, doivent en trouver une assez rapidement. Mais au moins, cette décision ne devra pas être prise dans les prochains jours comme c’était prévu initialement.

Toujours selon Lavoie, la CCN (Commission de la capitale nationale) a donné aux Sens une prolongation (demandée par le proprio) d’un peu moins d’un an pour prendre une décision. L’organisation a jusqu’à septembre 2024, donc.

Ça va donner le temps à Andlauer de respirer un peu et de ne pas presser ses décisions. Après tout, il vient de rentrer en poste. Welcome!

À noter que les Plaines LeBreton semblaient la destination idéale : elles se situent dans le Centre-ville ottavien, à quelques pas de marche de la frontière québécoise. Évidemment, on veut plus d’espace et la construction de l’aréna sur le bord de la 417 (près de l’ancien stade du club-école des Expos) serait aussi un endroit envisagé par tous les responsables du projet.

Le stade de balle est aujourd’hui le domicile des Titans d’Ottawa, pour les intéressés.

Mais aux alentours du stade, il y a plusieurs espaces vacants qui pourraient servir de logement aux Sénateurs dans les prochaines années. À suivre.

Chose certaine, Andlauer est extrêmement motivé à l’idée de régler ce problème. Il y a quelques jours, il a visité le nouvel amphithéâtre des Islanders de New York et en marge de la réunion des gouverneurs à Seattle, il a effectué une petite visite dans l’autre des plus récents amphithéâtres du circuit Bettman, celui du Kraken.

L’ancien propriétaire minoritaire du CH veut non seulement le meilleur endroit pour loger ses Sénateurs, mais il veut une architecture moderne et optimale pour satisfaire les partisans. Et c’est tout à son honneur… Parce que plus de partisans aux matchs = plus d’argent.

En plus du dossier du nouvel aréna, Lavoie a donné des mises à jour sur les opérations hockey de l’équipe.

PLUS DE NOUVELLES