Dany Dubé explique le plan de match du Canadien

Maudit que Dany Dubé décortique bien le hockey. Son vocabulaire permet à l’amateur moyen de bien comprendre les séquences de jeu et les « drills » lors des entraînements. Dubé était en ondes hier soir avec Jérémie Rainville (98,5 FM) afin de dialoguer de la série Penguins-Canadien. Une future valse qui fait couler beaucoup d’encre depuis l’annonce du retour des activités.

Bref, l’inquiétude de Dany Dubé au sujet du Canadien demeure la profondeur du groupe. Oui, l’excellente combinaison pilotée par Phillip Danault peut museler Sidney Crosby, mais ensuite, il y a le trio d’Evgeni Malkin. Le vide du Canadien se retrouve évidemment sur le 3e et le 4e trio, où il y a certes un GROS manque. En résumé, on sait tous que les Penguins sont bien meilleurs que le Canadien et c’est pour cette raison que Claude Julien travaille beaucoup sur certains aspects précis à l’entraînement, selon Dubé. Julien et ses acolytes travaillent les responsabilités individuelles, le jeu en fond de territoire, la défensive de zone, la récupération de rondelles et les jeux de transition.

Le Canadien devra jouer en unité de cinq.
(Crédit: Capture d’écran YouTube)

Par exemple, si Jake Evans et son trio sont opposés à celui de Malkin, on sait que le 71 défiera tout le monde, donc il faut que cette combinaison limite ses erreurs individuelles. Le bleu-blanc-rouge doit être meilleur collectivement que les Penguins parce que ceux-ci sont meilleurs individuellement. Les poulains de Claude Julien doivent le moins possible perdre la rondelle aux mains des Penguins. Collectivement, ils doivent bien se défendre et avoir un bon synchronisme, ce sera ça le plan du Tricolore.

Rainville a posé une excellente question à Dubé : Comment le Canadien doit-il agir dans son territoire lorsque Crosby contrôle la rondelle en arrière du filet?

La réponse de Dubé nous permet de comprendre certaines stratégies : Le Canadien devra forcer le jeu en mettant deux joueurs sur le porteur. Il devra limiter la marge de manœuvre de Crosby. Comment? Le défenseur devra partir après Crosby afin de limiter son temps avec la rondelle. Un 2e joueur sera à une distance d’un bâton pour faire du doublage défensif, et il devra être en mode réaction. C’est simple, le Canadien devra jouer TRÈS serré.

Bref, depuis l’annonce du retour au jeu, les Penguins pensent à la Coupe Stanley, surtout que pour une fois, ils n’ont aucun blessé au sein du groupe. C’est quand la dernière que les Pens ont amorcé les séries sans aucun blessé?

PLUS DE NOUVELLES