Connor Bedard s’est fait conseiller de se « pogner des cougars » (et ça n’a pas passé)

Connor Bedard est un petit gars bien élevé. Il vient d’une famille où on lui a clairement appris l’humilité, lui qui ne cesse de dire qu’il doit mériter sa place chez les Hawks de Chicago.

Il n’a jamais, selon sa mère, mangé de fast-food et il est, sur papier, le gendre idéal.

Mais là, il est dans la jungle de la LNH. Ceci dit, en tant que premier choix au dernier encan et en temps que jeune homme au talent unique, il est clair qu’il attire l’attention de bien des gens.

Et du lot, ce ne sont pas tous les commentaires qui sont pertinents.

Récemment, à ce sujet, les gars du podcast Cam & Strick ont décidé de mélanger les discussions de taverne des années 1980 avec un podcast des années 2020. Et ça n’a pas pas bien passé.

Dans un extrait qui a été supprimé par les principaux intéressés (mais qui existe encore parce que des internautes ont sauvegardé le tout à temps), les gars ont décidé de conseiller à Bedard de se « pogner des cougars » pour pouvoir… profiter de leur sagesse.

Pour ceux qui ne parlent pas anglais, on va résumer ça rapidement. D’abord, il y a eu le bout où ils se demandaient si Bedard se pognait (pour ne pas dire autre chose) des femmes d’expérience.

La réflexion? Une cougar va comprendre la game et ne va pas le mettre dans le trouble. Et en plus, la cougar potentielle pourrait, toujours selon le podcast, lui faire des choses que je vais vous laisser imaginer.

Les gars s’imaginent que toutes les filles de l’âge de Bedard vont vouloir qu’il leur dise « je t’aime » et que les cougars ne lui poseront pas un tel problème. Ça implique aussi que Bedard ne voudra rien de sérieux, bien évidemment.

Mais une cougar, à la place, va pouvoir lui dire qu’elle a un spa, qu’elle a du vin, qu’elle va « s’occuper de lui » avant de le reconduire chez lui… en plus de lui préparer à souper.

Évidemment, les deux hommes de leur époque ont affirmé que Bedard allait « apprécier les conseils » pour la suite. Rappel : cet extrait-là a été supprimé par les boys du podcast, sûrement par excès de rétroaction positive.

On a déjà vu mieux, disons.

En rafale

– Une famille correcte, comme on dit.

– Du grand Jake.

– Ivan Fedotov ne joue pas bien après avoir tout fait pour jouer en Russie.

– Des nouvelles de l’Avalanche.

PLUS DE NOUVELLES