CMJ : Joshua Roy a été le joueur le plus utilisé hier par le Canada en demi-finale

Le Championnat mondial junior tire désormais à sa fin. C’est aujourd’hui que les deux finales (une pour l’or et une pour le bronze) auront lieu.

À 16h heure de l’Est, la Suède aura rendez-vous avec Jan Mysak et la Tchéquie pour la finale de la médaille de bronze.

C’est à compter de 20h que la grande finale aura lieu alors que le Canada et la Finlande se disputeront la médaille d’or.

Malgré un nombre de spectateurs très limité (voire gênant) lors de plusieurs matchs du tournoi, la reprise du CMJ a somme toute été très excitante.

On a eu droit à de très bons matchs, de belles surprises et de magnifiques buts.

Malgré l’absence de Juraj Slafkovksy, Filip Mesar et Kaiden Guhle entre autres, les partisans du Canadien de Montréal ont tout de même pu se réjouir vis-à-vis les bonnes performances des espoirs du CH lors de ce tournoi.

En effet, Joshua Roy et Jan Mysak connaissent tous deux un très bon tournoi. Les deux espoirs du CH comptent sept points en six matchs. Roy a amassé deux buts et cinq passes, alors que Mysak compte quatre buts et trois passes.

Pour en revenir à Roy, il ne fait pas que produire. En effet, il est utile à son équipe dans toute situation. La preuve, c’est qu’hier, Joshua Roy a été l’attaquant le joueur le plus utilisé par Dave Cameron.

Il a passé 23 minutes et sept secondes sur la patinoire.

C’est assez impressionnant pour un attaquant. Dave Cameron a donc vraiment confiance en Roy.

C’est assez impressionnant de voir un choix de cinquième ronde non seulement faire l’équipe du Canada, mais également réussir à se tailler une place importante au sein de la formation. Roy joue un rôle primordial dans les succès du Canada.

Roy a donc vraiment été en mesure de se reprendre après avoir connu une année de repêchage décevante.

Du côté de la Finlande maintenant, les espoirs du CH Oliver Kapanen et Petteri Nurmi repartiront assurément avec une médaille.

Kapanen connaît un bon tournoi malgré le fait qu’il n’a qu’un but et une passe en six matchs.

Dans le cas de Nurmi, il ne disputera pas la finale étant donné qu’il souffre d’une mononucléose depuis le deuxième match du tournoi.

Il n’a donc disputé que deux matchs.

Bref, ce seront de gros matchs à ne pas manquer aujourd’hui alors que tous les espoirs du CH auront la chance de remporter une médaille.

PLUS DE NOUVELLES