CDM : Cole Caufield et les États-Unis éliminés par la Tchéquie

On avait droit aujourd’hui aux quatre matchs des quarts de finale du Championnat mondial de hockey sur glace.

Plus tôt aujourd’hui, le Canada l’a emporté face à la Slovaquie par la marque de 6 à 3, alors que la Suisse a battu l’Allemagne 3 à 1.

Et dans les dernières minutes, les deux autres matchs des quarts de finale ont pris fin, alors que l’on surveillait deux joueurs en particulier, soit un attaquant et un espoir du Canadien de Montréal, en Cole Caufield avec les États-Unis et Oliver Kapanen avec la Finlande.

Dans le cas de Caufield, eh bien, son tournoi s’est arrêté aujourd’hui, alors que les États-Unis ont été éliminés par la Tchéquie qui l’a emporté 1 à 0 dans un duel très serré.

C’est Pavel Zacha qui a inscrit le seul but du match.

Cette victoire de la Tchéquie face aux États-Unis a semé l’euphorie dans l’aréna, étant donné que le tournoi a lieu à Prague.

Les joueurs tchèques ont donc pu festoyer à la maison, devant leurs partisans, après avoir blanchi l’une des meilleures attaques du tournoi, alors que les deux meilleurs pointeurs du tournoi (Matt Boldy et Brady Tkachuk) étaient des Américains.

Du côté des États-Unis, c’est une dure défaite, alors qu’ils retourneront bredouilles à la maison pour un troisième Championnat mondial de suite.

En effet, les États-Unis n’ont pas remporté de médaille lors des trois derniers tournois, alors qu’ils avaient perdu dans le match de la médaille de bronze lors des deux éditions précédentes.

lls avaient perdu contre la Lettonie l’année dernière lors du match de la médaille de bronze.

Pour revenir à Caufield, il termine donc le tournoi avec huit points (quatre buts et quatre passes) en huit matchs.

C’est somme toute une solide récolte pour le franc-tireur du CH, qui avait mal amorcé le tournoi.

Il reste donc désormais quatre pays en lice pour la médaille d’or qui se battront en demi-finale ce samedi.

Voici les deux affrontements.

Sincèrement, je crois que la Suisse pourrait surprendre le Canada avec sa formation composée de Roman Josi, Kevin Fiala, Nico Hischier, Nino Niederreiter et Jonas Siegenthaler entre autres.

À suivre.

En Rafale

– Wow.

– Il a été sensationnel dans cette victoire de la Tchéquie, repoussant les 36 tirs dirigés vers lui.

– Dans le dernier quart de finale de ce tournoi, la Suède l’a emporté 2 à 1 en prolongation face à la Finlande. La 8ᵉ place de la Finlande représente le pire résultat du pays dans ce tournoi depuis 1955.

– C’est Joel Eriksson Ek qui a donné la victoire aux Suédois.

– C’est mérité. L’espoir du Canadien de Montréal a connu tout un tournoi avec six buts en huit matchs.

PLUS DE NOUVELLES