Cayden Lindstrom : « en 30 ans, c’est le meilleur que j’aie eu », explique le père de Gallagher

Plus le repêchage approche, plus on entend différentes versions d’analyses et de commentaires au sujet des différents espoirs de premier plan.

L’état-major des chacune des équipes de la LNH veut avoir le plus d’informations possibles sur les espoirs ainsi que le plus de renseignements.

Évidemment, il en va de même pour les partisans, et ce, surtout pour les partisans du Canadien de Montréal qui veulent en savoir le plus possible au sujet de leurs espoirs préférés.

Que ce soit des commentaires positifs, des analyses inquiétantes ou bien des informations sur l’état de santé des joueurs, les partisans veulent tout savoir pour se faire une tête sur quel espoir ils préféreraient voir leur équipe préférée sélectionner.

En ce moment chez le Canadien de Montréal, les noms qui circulent le plus entourant le cinquième choix de l’équipe sont ceux d’Ivan Demidov, de Cayden Lindstrom, de Tij Iginla et de Berkly Catton

On peut même ajouter le nom de Beckett Sennecke, qui est de plus en plus populaire à Montréal.

Bref, il y a plusieurs espoirs qui plaisent aux partisans, et donc toute information est importante afin de décider lequel on préfère.

Dans le cas de Cayden Lindstrom, ce qui inquiète surtout présentement, c’est son état de santé étant donné les nombreuses blessures qu’ils l’ont tenu à l’écart du jeu cette saison.

Le principal intéressé a cependant pris le temps d’affirmer hier lors du combine qu’il allait très bien et qu’il s’entraînait avec grande intensité pratiquement chaque jour.

C’est une bonne nouvelle, étant donné que certains commençaient à douter de sa santé et qu’il serait peut-être fragile comme un certain Kirby Dach.

On ne voudrait pas avoir un joueur élite comme Lindstrom plus souvent blessé qu’autrement.

Il reste que ce qui aide grandement Lindstrom à se remettre de ses blessures, c’est son impressionnant physique.

D’ailleurs, en ce qui a trait à ses habiletés physiques, soit surtout la vitesse et la puissance, Lindstrom est le meilleur jeune joueur en 30 ans qui est passé par l’académie de Ian Gallagher, le père de Brendan.

En effet, c’est que le paternel de Brendan Gallagher a affirmé à Arpon Basu de The Athletic dans un entretien, alors qu’il a confié qu’il a toujours été impressionné par Lindstrom.

Ian Gallagher est le président de la Delta Hockey Academy, et a donc pu voir Cayden Lindstrom évoluer et se développer de très près.

La vitesse et la puissance du jeune homme ont toujours vraiment impressionné le père de Gallagher.

« Il faisait des courses sur la plage avec des joueurs professionnels avec 10 ans d’expérience, et il terminait la course avant eux. Il s’est vraiment bien développé dans ces catégories. » Ian Gallagher

Bref, Lindstrom est vraiment une machine de guerre, et son physique de 6 pieds 3 et 210 livres lui sera vraiment utile lorsqu’il atteindra la LNH.

Avec le bon développement, soit un semblable à Juraj Slafkovsky avec le CH, Lindstrom pourrait devenir un excellent joueur de hockey dans la LNH.

En Rafale

– À suivre.

– Un bon blagueur ce Gally.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @pregametwirl

– Le Canada affrontera la France demain.

– Les prédictions des joueurs du CF Montréal.

– Et d’un autre pour Swiatek.

– Évidemment.

PLUS DE NOUVELLES