Carey Price, qui a mal à la hanche, pourrait se faire opérer au genou

Au cours des dernières heures, Carey Price a fait jaser de lui en masse. Après tout, le fait de le voir libre comme l’air en vue du repêchage d’expansion a créé une énorme vague de questionnement. Pourquoi risquer un tel processus, se demandent bien des amateurs?

Ce que je me dis, c’est que Marc Bergevin sait ce qu’il fait. Est-ce qu’il veut libérer du salaire? Oui. Mais pas au prix de voir son gardien #1 quitter l’organisation sans aucun retour. Il ne veut pas perdre son atout de qualité contre du vent. C’est de la gestion 101.

C’est ce qui fait en sorte que je me dis que le Kraken n’a sans doute pas l’oeil sur lui au point de le choisir pour une raison qu’on ignore. Mais – parce qu’il y a un « mais ».

Mais oui, Carey Price pourrait être le Marc-André Fleury du Kraken. Il serait un superbe ambassadeur pour l’équipe de la région de sa femme. Il vient de démontrer en séries qu’il est encore un excellent gardien.

D’un autre côté, il ne faut pas oublier que nous n’avons pas toute la vérité entre les mains. Angela Price nous a notamment demandé d’être patient, que tout allait tomber en place.

En fait, je devais dire que nous ne l’avions pas, la vérité. Pourquoi? Parce que des détails sont sortis.

Plus tôt aujourd’hui, Frank Seravalli a appris que le gardien du Canadien a la hanche mal en point. Il affirme qu’un spécialiste sera consulté et qu’une décision sera prise afin de déterminer si une opération aura lieu.

Dans de telles conditions, c’était logique de voir Seravalli affirmer que le gardien du Canadien avait proposé de lever sa clause pour aider à garder son adjoint en place. Après tout, s’il manque du temps en 2021-2022, il faudra un gars fiable devant le filet à sa place.

Mais là, Pierre LeBrun vient d’en rajouter. Comment? En mentionnant que ce n’est pas que la hanche qui inquiète.

Dans les faits, Carey Price serait aussi blessé au genou, une blessure qui nécessiterait aussi une consultation et potentiellement une opération.

Le Canadien espère que cela ne sera pas trop sérieux. Il ajoute que sa hanche devrait bel et bien être observée, mais qu’une possible opération viserait le genou. Encore le genou.

C’est donc dire que le gardien aura donc deux parties du corps à évaluer. C’est ce qui fait en sorte que Price pourrait manquer plusieurs mois d’action.

Notons que de le voir manquer quelques mois empêcherait le CH de dépenser son salaire pour un gardien à gros prix, tel que Marc-André Fleury. Il faudrait une option économique.

Reste à voir si cela va empêcher le Kraken de le choisir. Le pari de Marc Bergevin, ce serait de croire que ses blessures et ses bonis de signature vont faire peur à Ron Francis afin de le forcer à choisir un gars comme Brett Kulak.

PLUS DE NOUVELLES