24CH : Carey Price prend soin de son capitaine | Artturi Lehkonen a-t-il économisé en vue du party des recrues?

Les jambes fatiguées des Red Wings de Detroit, qui jouaient une 2e rencontre en 24 heures, ont eu plus d’énergie que celles du Canadien. Sans les prouesses de Carey Price, les troupes de Jeff Blashill auraient fort probablement raflé les honneurs de ce duel. À Detroit, Brendan Gallagher en a profité pour inscrire son premier filet après 15 matchs sans marquer… et le duo Galchenyuk-Radulov s’est enfin démarqué à l’étranger.

Mon collègue Chris a parlé en masse du duel opposant le Canadien aux Wings, allez parcourir son billet si vous n’avez pas pu visionner cette rencontre hier. Et si vous avez raté le deuxième épisode de 25CH 24CH, vous n’avez qu’à boire votre premier café du dimanche en parcourant cet article.

24CH : Price prend soin de son capitaine 
– Pendant les entraînements hors glace avec Pierre Allard, les gars ont du fun et ça paraît devant les lentilles. Mais les événements les plus cocasses surviennent lors de la période consacrée au Yoga, qui est de plus en plus populaire chez les athlètes. Radu a particulièrement beaucoup de plaisir à exécuter ces petits mouvements gracieux.

– Pour évaluer la condition physique des gars, Allard utilise les sauts en contre mouvement, qui permets de faire un suivi et de savoir si les joueurs doivent être reposés ou si l’on doit les pousser davantage.

– C’est vraiment cool que Desharnais et Mitchell communiquent en français sur le banc. Pendant ce temps, Alex Galchenyuk et Alex Radulov utilisent également leur langue maternelle pour communiquer. Le langage du hockey est pourtant l’anglais, non? #Hehehe

– Dans le vestiaire, les petits bouts qu’on peut apercevoir démontrent que Shea Weber s’occupe de guider les siens. On a également aperçu Carey Price faire un câlin à Max Pacioretty, comme s’il lui démontrait qu’il était avec lui dans cette période creuse (hors glace et sur la glace).

– Lorsque Carey Price jase de sa petite, il est très émotif… il profite du voyagement afin de jacasser avec elle via Facetime.

– Al Montoya aussi utilise une compresse d’eau chaude avant d’être le gardien partant d’une rencontre. Donc, pour ceux qui étaient inquiets au sujet de Price, vous pouvez maintenant dormir paisiblement.

– Maudit que Price est en mode décontracte lorsqu’il n’est pas d’office et il en profite d’ailleurs afin de signer des autographes.

– Cette nouvelle mouture de 24CH est intéressante, mais le narrateur manque un brin de conviction… et il y a un peu trop de séquences de matchs. On les a vus ces matchs-là. On veut davantage de séquences dans le vestiaire.

– Ah oui! Quand le narrateur dit « peut-être que Michel Therrien se prépare à modifier ses trios à nouveau », je n’ai pu m’empêcher de rire.

Aujourd’hui chez le Canadien : une journée de voyagement
Le Canadien quittera Detroit vers l’heure du lunch et débarquera à Los Angeles (l’aéroport le plus près d’Anaheim) en milieu d’après-midi, donc les gars pourront profiter de ce moment pour s’ajuster au décalage horaire.

Pour ce qui est de Zach Redmond, il devrait voler d’un bout à l’autre lui, en vol commercial (St.John’s-Toronto, Toronto-Californie).

Évidemment, il n’y a pas d’entraînement de prévu à l’horaire aujourd’hui, mais certains joueurs pourraient tout de même décider de se dégourdir (si une patinoire leur est mise à disposition).

Avec l’arrivée de Redmond, le CH aura donc un remplaçant à l’attaque et (un) en défensive. Est-ce que Redmond pourrait remplacer Greg Pateryn dans l’alignement mardi, contre les Ducks? À moins qu’il prenne la place de Mark Barberio? La 3e paire du Canadien n’a pas passé beaucoup de temps sur la surface de jeu hier : 13 minutes et des poussières pour Pateryn et un peu plus de 12 minutes pour Barberio.

Dans le cas de Brian Flynn, Nathan Beaulieu et Charles Hudon, ils se soignent du côté de Montréal, pour l’instant du moins.

Ah oui! Le party des recrues aura bel et bien lieu durant ce voyage, selon Dave Morissette et Michel Bergeron. Ça va coûter cher à Artturi Lehkonen!

PLUS DE NOUVELLES