Bobby Ryan a des problèmes personnels

Bobby Ryan n’est plus l’ombre de lui-même depuis plusieurs années déjà. La dernière fois qu’il a atteint le plateau des 30 buts ou plus, c’est lors de la saison 2011-12, son avant-dernière chez les Ducks d’Anaheim. Cette saison-ci, il a fait scintiller la lumière rouge à une seule reprise en 16 joutes. Le pilote des Sénateurs d’Ottawa, D.J. Smith, l’a rayé de l’alignement à quelques reprises pour toutes ses ratées sur la patinoire. Puis disons qu’à l’extérieur de celle-ci, ça ne va pas mieux pour l’américain de 32 ans.

D’ailleurs, il vient tout juste de s’inscrire au programme d’aide de la LNH :

Donc, ça voudrait dire que ce n’est pas la première fois et qu’il a donc été suspendu sans salaire? Sinon ça aurait été gardé secret/privé…

Il sera indisponible pour une durée indéterminée à la suite de cette annonce publiée conjointement par l’Association des joueurs et la Ligue nationale. On ne sait toutefois pas les raisons qui l’ont guidées jusque-là, mais disons que Ryan n’a pas connu une enfance « normale », lui qui a même dû changer de nom à la suite d’agressions sexuelles répétitives de son père envers sa mère. Sans omettre que celle-ci a perdu sa lutte contre le cancer il y a trois ans.

Ryan doit également vivre avec son gros contrat, qui soulève la grogne de plusieurs puisque son ratio point versus son salaire n’est pas très reluisant. Ryan empoche en moyenne 7,25 millions de dollars, et ce, jusqu’en 2022. Il est donc logique que Pierre Dorion soit incapable de le commercer… Je ne connais pas la suite des choses au niveau de sa carrière, mais disons qu’elle tire à sa fin!

Cela dit, je lui souhaite sincèrement de s’en sortir, même si l’on ne possède pas plus de détails dans ce dossier.

Prolongation

– Voici d’ailleurs une vidéo très émotive et chargée au sujet de l’homme derrière le joueur de hockey. Écoutez cela, ça vaut le détour.

PLUS DE NOUVELLES