Ben Chiarot veut contribuer au succès du CH avec son jeu physique

Tout le monde s’entendait pour dire que le Canadien devait impérativement ajouter à son corps défensif un gaucher capable de patrouiller la ligne bleue sur le top 4 défensif.

Sauf que plusieurs partisans s’attendaient à un coup d’éclat de la part de Marc Bergevin et non l’embauche de Ben Chiarot, un pan de mur de 6 pieds 3 pouces et 219 livres.

Que l’on soit heureux ou non, le nouveau-venu se débrouille très bien dans sa zone et il va ajouter une dimension physique au corps défensif… et permettre au CH de reprendre un peu le papier sablé perdu avec le départ d’Andrew Shaw.

Dans son point de presse par téléphone, le défenseur a admis que sa venue est pour justement ajouter un élément robustesse.

En effet, il n’hésite pas à défendre ses coéquipiers, soit avec ses épaules…

…ou avec ses poings.

Si rien ne change, il semble destiné à commencer la saison aux côtés de Jeff Petry. Ce qui relègue donc (pour le moment) Kulak sur la 3e paire défensive.

J’aime bien la perspective de ce duo cela dit. Chiarot est très fiable dans sa zone et Petry pourra se porter plus facilement à l’attaque avec un partenaire qui couvrira ses erreurs.

Ce qui est encourageant pour les fans, c’est que Chiarot ne vient pas à Montréal par dépit, mais bien parce qu’il veut enfiler l’uniforme du Canadien. Il a refusé une offre d’une saison de plus de la part des Jets pour revêtir le Bleu-Blanc-Rouge.

En somme, Chiarot va apporter des atouts bienvenus à l’unité défensive du Canadien, même si ce n’est pas lui qui va animer l’avantage numérique. La durée de son pacte fait de lui un pari bien calculé de la part de Marc Bergevin.

PLUS DE NOUVELLES