Arber Xhekaj savait que Zack Kassian avait rudoyé Samuel Montembeault la saison dernière

Depuis son arrivée dans la LNH, Arber Xhekaj ne cesse de démontrer qu’il ne se laissera pas intimider par le calibre de jeu plus physique de la LNH. Le jeune défenseur du CH frappe fort, mais jeudi soir, c’est avec ses poings qu’il s’est illustré, lui qui a engagé le combat contre Zack Kassian, un des durs à cuire les plus imposants dans le circuit Bettman.

Et il n’a pas seulement engagé le combat : il a envoyé Kassian au plancher, et ce, sans équivoque.

Je ne suis pas ici pour faire l’apologie des combats dans la LNH, ceci dit, mais pour le mieux ou pour le pire, ils font partie de la game à l’heure actuelle et Xhekaj en a profité pour se faire un nom.

Anyway.

Sans trop de surprise, Xhekaj a été questionné plus tôt aujourd’hui au sujet de son combat face à Kassian, et clairement, le jeune homme savait ce qu’il faisait. En effet, il a révélé à Arpon Basu ce matin qu’il savait que Kassian avait rudoyé Samuel Montembeault la saison dernière avant d’engager le combat contre lui jeudi soir. Est-ce que c’est la seule raison pour laquelle il a décidé d’affronter l’homme fort des Coyotes? Peut-être.

Xhekaj a également révélé à Basu qu’il avait parlé avec Michael Pezzetta (un autre qui n’a pas froid aux yeux) au sujet de Kassian et que l’attaquant du Tricolore lui a expliqué que Kassian était un combattant plus technique. C’est pour cette raison que Xhekaj a décidé de s’imposer rapidement dans l’affrontement pour éviter que Kassian puisse prendre ses aises et l’avoir à l’usure.

Clairement, il avait fait ses devoirs et il s’était bien préparé.

Mais décidément, le défenseur non-repêché et ancien employé du Costco ne profite pas de son petit moment de gloire pour prendre la grosse tête, lui qui affirmait encore ce matin être « un gars parfaitement normal ».

Il a le don de se faire aimer, lui, et j’ai l’impression qu’il sera un favori de la foule pour quelques années encore.

PLUS DE NOUVELLES