betgrw

Allen : Le marché est fou, mais Elliotte Friedman ne croit pas que son prix est astronomique

À un certain moment donné, on peut croire que Kent Hughes échangera un de ses gardiens.

Je dis on peut croire, parce qu’on disait tous que c’était le plan du DG il y a quelques mois. Mais voilà que nous sommes le 1er janvier 2024… Et les choses n’ont pas changé devant le filet depuis l’amorce de la campagne.

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il y a certaines équipes qui sont à la recherche d’un gardien de but pour améliorer leur sort respectif. Les Oilers, les Leafs, les Hurricanes, les Devils…

Tous ces clubs-là se sont retrouvés dans plusieurs rumeurs dernièrement. Mais aucun d’entre eux n’a eu l’audace de bouger et la raison est simple : le marché des gardiens est « fou », comme l’a qualifié Elliotte Friedman dans le récent épisode de son 32 Thoughts podcast. 

Le journaliste a profité de l’occasion pour parler un peu de Jake Allen et ses commentaires sont intéressants.

Même si le marché est intense, il ne croit pas que Kent Hughes demande un prix astronomique pour son vétéran.

Je ne pense pas que le prix d’Allen est élevé comme celui de Gibson à Anaheim. – Elliotte Friedman

Friedman poursuit en disant que c’est intéressant parce que Kent Hughes joue bien ses cartes. Les équipes ne savent pas dans quelle direction le CH veut aller, mais le DG montréalais doit quand même faire attention, sans quoi il pourrait se brûler :

C’est intéressant parce qu’il y a un élément à retenir dans tout ça.

Si son prix n’est pas nécessairement astronomique et qu’il porte encore les couleurs du Canadien de Montréal à l’heure d’écrire ces lignes, ça veut dire que les différentes équipes de la LNH ont vraiment peur de son contrat.

Allen touche un salaire de 3.85 M$ par saison, mais son contrat se termine à la fin de la saison 24-25 et il est là le problème. Les clubs ne veulent pas se menotter au niveau de leur masse salariale en allant chercher un gardien numéro #4 qui gagne presque 4 M$ par saison et c’est logique dans un sens.

Chaque sou compte, après tout… 

Jake Allen a de l’expérience dans la LNH et il a même gagné une Coupe Stanley, mais ça ne fait visiblement pas de lui un joueur en demande sur le marché. Kent Hughes va l’échanger quand il va recevoir le prix qu’il veut (on peut se questionner à savoir c’est quoi le prix, d’ailleurs) et d’ici là, il faut profiter de ce qu’il peut amener à la jeune formation du Canadien de Montréal.

C’est sûr que ce serait plaisant de l’échanger dès demain pour donner tout l’espace nécessaire pour que Primeau se développe, mais ça na marche pas comme ça. Kent Hughes doit maximiser ses actifs. 

PLUS DE NOUVELLES