97 % de chances de voir la LNH annuler la saison et les séries

J’ai vu plusieurs d’entre-vous nous écrire sur les réseaux sociaux des commentaires du genre : il y a plus important que le hockey dans la vie. Des gens meurent. Vous devriez parler du coronavirus et de la santé au lieu de parler de hockey.

Vous avez raison sur un point : il y a bel et bien plus important que le hockey. C’est vrai aujourd’hui, c’était vrai hier, la semaine dernière, le mois dernier… et ce le sera encore l’an prochain. Ça ne veut pas dire que l’on ne peut pas aimer le sport, attendre le sport, espérer que le sport revienne vite… et parler de sport!

Ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas suivre les derniers dénouements dans le monde du sport. Une société sans sport et divertissement, c’est une société malade. Et même si nous sommes en crise présentement, je refuse d’être malade avant de peut-être attraper la COVID-19. C’est pourquoi nous continuerons de vous informer sur le sport pendant cette crise. Libre à vous de nous lire ou pas. D’ici là, soyez prudents(es) et responsables.

2 ou 3 % de chances de revoir du hockey cette saison
Renaud Lavoie, qui parlait il y a moins d’une semaine d’un scénario très optimiste où le hockey allait revenir très bientôt, a changé son fusil d’épaule devant l’ampleur de la crise. Hier, durant l’émission JiC, Lavoie a même confié qu’il faut se faire à l’idée qu’à moins d’un miracle, le hockey ne reprendra pas.

Gary Bettman, Bill Daly et les équipes de la LNH continuent d’y croire et d’imaginer des scénarios selon lesquels le hockey reprendrait en mai ou en juin – surtout pour des raisons financières -, mais ils devront fort probablement bientôt se résigner à l’annulation de la saison en cours.

« Tu vas être obligé de remettre beaucoup d’argent aux diffuseurs qui ne sont pas capables de présenter la fin de la saison et les séries éliminatoires. Qu’est-ce qui arrive avec les équipes qui ont donné un choix de premier tour pour obtenir un futur joueur autonome sans compensation qui ne jouera même pas en séries? » – Renaud Lavoie

Bettman commencerait déjà à penser à ce qu’il fera avec le repêchage… avec l’ouverture du marché des joueurs autonomes…

Bref, Renaud se montre donc pessimiste quant aux chances de revoir du hockey à court terme.

« Croire qu’il y aura du hockey, je pense honnêtement que c’est se faire des illusions. Je comprends pourquoi la Ligue nationale tient mordicus à tenir ce discours-là. Mais soyons très honnêtes, ce serait extrêmement surprenant que le hockey reprenne. Aujourd’hui, les chances sont honnêtement de 2% ou 3%. Ça prendrait un miracle. » – Renaud Lavoie

Annuler la saison et les séries ferait perdre de gros sous à la LNH… mais ça faciliterait tout de même la transition vers l’an prochain. Le repêchage pourrait avoir lieu (sur place ou en ligne) en juin et l’ouverture du marché des joueurs autonomes, en juillet.

Pierre LeBrun pense aussi que la LNH n’est pas près de reprendre ses activités. Il a indiqué que la hausse du plafond salariale prévue ne se produira très fort probablement pas dans une récente entrevue. Soit il baissera de quelques millions $, soit la LNH et les joueurs voteront pour le garder pareil.

Au final, les joueurs ET les proprios perdront beaucoup d’argent avec cette crise. C’est inévitable.

Pas le meilleur moment pour tomber UFA, disons…

À noter que selon Chris Johnston (Sportsnet), la date limite pour sauver les séries serait le 1er juin. Si les activités ne peuvent pas être reprises avant cette date, la saison et les séries seront tout simplement annulées. Pour l’instant, le scénario le plus optimiste parle d’un retour à la mi-mai (à huis clos?). Ça ne laisse pas beaucoup de jeu et on peut comprendre les faibles probabilités données par Renaud…

Si l’Euro qui devait débuter en juin a été reporté d’un an…

PLUS DE NOUVELLES