31 en 31 : Adam Boqvist, l’artiste suédois

Tout le mois de mai, DansLesCoulisses effectue le décompte des 31 meilleurs espoirs en vue du prochain repêchage de la LNH.

Probablement le meilleur défenseur du tournoi mondial des moins de 18 ans présenté en Russie en avril dernier, Adam Boqvist fait partie de cette nouvelle génération d’arrière offrant un jeu axé sur la mobilité et le support offensif. Ayant partagé sa dernière saison entre le circuit junior et professionnel de son pays natal, celui qu’on aime comparer à Erik Karlsson des Sénateurs a fait écarquiller bien des yeux partout où il est passé. Il livrera certainement une chaude lutte à l’Américain Quinn Hughes pour être le second défenseur sélectionné à Dallas en juin prochain.

Offensivement parlant

Note : A

Les recruteurs ont donné un surnom à Boqvist qui le représente franchement bien, c’est-à-dire l’artiste! Sa vision et sa créativité en possession de rondelle sont assurément de niveau élite et font en sorte qu’il sortira assurément dans le top 8, voire bien avant. Le Suédois est très mobile et adore s’improviser comme 4e attaquant lors des poussées offensives de son équipe. Il possède de bonnes mains et ses skills sont bien au-dessus de la moyenne des jeunes de son âge. Boqvist aura 18 ans seulement en août prochain, ce qui fait en sorte qu’il est un des plus jeunes de l’encan 2018. Imaginez s’il était éligible pour 2019 au lieu de cette année, il serait dans les pourparlers pour la première sélection, en compagnie de l’Américain Jack Hughes, le frère de Quinn. On le surnomme l’artiste puisque Boqvist n’aime pas faire les choses normalement. Lorsqu’on croit qu’il passera le disque à l’option A ou B, c’est la 3e solution qu’il choisira, de manière à surprendre les défenses adverses. Son tir est moyennement puissant, mais est très précis. Il sait comment contrôler un avantage numérique de la pointe.

Défensivement parlant

Note : B+

Malgré son instinct offensif très développé, il ne fait pas beaucoup d’erreurs dans sa propre zone. Il n’est cependant pas reconnu pour son jeu défensif, mais se débrouille plus bien que mal. Son gabarit en deçà de la moyenne fait en sorte qu’il perd beaucoup de bataille à 1 contre 1 dans les coins de patinoire. Par contre, un peu à la Erik Karlsson, son contrôle de la rondelle est sa meilleure défensive. Tant qu’il a le disque sur sa palette, l’adversaire ne peut tirer profit des revirements. On lui reproche par contre d’apprendre plus ou moins rapidement de ses erreurs, alors que Boqvist peut refaire la même gaffe 3 fois au cours du même match. Chose certaine, il est et sera encore en période d’apprentissage sur cet aspect de son jeu pour quelques saisons, mais il sait relativement bien défendre, soyez sans crainte!

Physiquement parlant

Note : B-

5 pieds et 11 pouces ainsi que 170 livres nous rappellent beaucoup les mensurations du défenseur étoile des Sénateurs lors de sa sélection en 2008. Le jeune homme continuera de grandir et de grossir, ce qui nous pousse à croire que son gabarit au moment du repêchage est plus ou moins à considérer dans l’équation. Il a seulement 17 ans et 9 mois en ce moment, il est normal que son développement physique ne soit pas terminé. En ce sens, son jeu physique en général doit s’améliorer s’il veut faire le saut dans la LNH dans les prochaines années. Le Suédois ne sera, par contre, jamais ce genre de défenseur qui ne perd jamais de bataille dans les coins de la patinoire. Il possède d’innombrables qualités et il va falloir vivre également avec ses points un peu plus faibles.

Athlétiquement parlant

Note : A-

Adam Boqvist n’a rien à envier aux autres défenseurs de cet encan pour ce qui a trait aux qualités athlétiques. Il patine gracieusement, autant de façon nord-sud qu’est-ouest. Ses enjambées sont fluides et nous laissent croire que c’est tant facile de monter la rondelle d’un bout à l’autre en déjouant quelques adversaires au passage. Son athlétisme compense en grande partie pour son manque d’ingrédient physique dans son jeu. Son agilité lui permet de fuir les menaces adverses voulant le mettre en échec. Boqvist a joué avec des hommes lors de plusieurs parties cette année et il s’est bien débrouillé à ce niveau.

Quand le verra-t-on dans la LNH?

Si l’on ne se fie qu’à son talent, Boqvist n’est vraiment pas loin de la grande ligue. Il a un coffre à outils bien garni, en lien avec les qualités recherchées chez les jeunes défenseurs de nos jours par les dirigeants de la LNH. Par contre, il se doit d’être plus mature défensivement et physiquement avant d’avoir un réel impact dans le meilleur circuit au monde. Améliorer sa constance l’aidera également dans son développement. À titre de comparaison, Quinn Hughes pourrait être prêt plus rapidement pour rejoindre le circuit Bettman. Par contre, dans 5 saisons, les deux hommes pourraient en être au même stade avec un apport similaire. 2019-2020 est le plus tôt que je peux voir pour le Suédois, sinon un an de plus!

Le plafond et le plancher?

Adam Boqvist a le potentiel de devenir un défenseur de première paire, sans l’ombre d’un doute. Son jeu offensif lui permettra d’obtenir de grosses minutes sur l’avantage numérique. S’il peut devenir davantage complet au sein de son jeu, il sera le pilier de l’équipe qui l’aura sélectionné quelques saisons plus tôt. Dans le pire des cas, l’explosif arrière sera un 4e défenseur, davantage utilisé en mission offensive et récoltant sa large part de point soir après soir, mais obtenant moins la confiance de son entraîneur en fin de match lorsque son équipe sera en avance.

Potentiellement Tricolore?

Assurément! Je ne serais pas surpris de voir Boqvist partir au 3e échelon, pas du tout! Un défenseur de cette trempe serait le bienvenu dans la troupe de Claude Julien. Tout dépend de ce que l’organisation vise à son rang, mais on dit souvent qu’en première ronde, on doit sélectionner le meilleur joueur disponible et non selon nos besoins. Le CH a besoin de tout… Et Boqvist est aussi bon, en général, qu’un Zadina ou qu’un Tkachuk, malgré le fait que la progression du Suédois pourrait être fort différente de celle des deux autres espoirs mentionnés.

PLUS DE NOUVELLES