William Nylander sur le quatrième trio

Le 23 décembre dernier, alors que William Nylander commençait tout juste sa saison dans la LNH, j’avais écrit un texte à propos de sa mauvaise séquence, lui qui n’avait pas marqué à ses huit premiers matchs.

Je ne pensais pas avoir à faire un texte similaire près d’un mois plus tard, mais semblerait-il que les choses ne s’améliorent pas du tout pour l’attaquant suédois.

James Mirtle a mentionné que le jeune homme de 22 ans avait définitivement connu sa pire joute de la saison vendredi, et qu’il comprenait donc pourquoi il avait été cédé au quatrième trio des Maple Leafs.

Les médias torontois commencent à sentir la panique. Nylander joue maintenant depuis le 6 décembre dernier. Combien de temps aura-t-il de besoin avant de se réveiller?

Au moment où l’on se parle, la fiche du jeune homme est très maigre. 1 but, 2 passes (-9) en 19 matchs.

Personne n’imaginait une telle saison pour un joueur qui s’était habitué à des saisons de 60 points. Lorsque Nylander a signé son contrat d’une valeur de 6.9 millions de dollars par saison, les Leafs s’attendaient à mettre la main sur un joueur qui aurait un impact immédiat sur leur alignement.

Si Kyle Dubas était un voyant, peut-être aurait-il considérer une transaction impliquant un défenseur comme Alex Pietrangelo, Brett Pesce ou autre. 

Pour l’instant, le directeur-général de l’équipe se croise les doigts : il aura besoin de sa contribution s’il souhaite profiter de sa fenêtre d’opportunité afin de gagner la Coupe Stanley.

En Rafale

– Intéressant.

– Au tour de Victor Rask d’enfiler son nouvel uniforme.

– D’accord.

– À noter.

PLUS DE NOUVELLES