Voici ce que les Sénateurs DEVRAIENT maintenant réaliser pour faire un retour sur la bonne voie

Les Sénateurs et les Kings ont réalisé une transaction importante, mais assez troublante, à première vue. Disons que c’était l’un de ces échanges qui nécessite une bonne réflexion avant de vraiment comprendre les motivations des deux clubs.

Cet échange était d’abord et avant tout le premier pas d’une phase de restructure dans laquelle Pierre Dorion plonge présentement.

Toutefois, il y aura aussi un deuxième, un troisième pas et ainsi de suite.

Josh Wegman, de la plateforme The Score, a proposé à l’équipe les cinq prochaines décisions qu’elle doit prendre.

Les voici.

1. Donner du temps de jeu de qualité à Thomas Chabot

Il n’y a aucune raison pour laquelle il sera valable de ne pas donner un temps de jeu respectable au jeune défenseur. Sa moyenne de moins de 16 minutes par match doit grimper, et l’analyste propose une nouvelle charge de travail d’environ 20 minutes.

Le Québécois doit prendre de l’expérience et être prêt à être encore meilleur, l’année prochaine.

2. Échanger Derick Brassard et Zack Smith

Brassard est sans aucun doute l’un des meilleurs centres sur le marché et les Sénateurs pourraient recevoir quelque chose d’assez intéressant en retour. C’est une belle opportunité de remplir la banque de choix et d’espoirs. De toute façon, le poste de centre est assez bien assuré.

Pour ce qui est de Zack Smith, il constitue le type de joueurs que plusieurs équipes tenteront d’acquérir, avant la date limite.

3. Racheter le contrat de Marian Gaborik

Un des avantages de l’échange conclus hier : le contrat de Marian Gaborik est beaucoup plus facile à racheter que celui de Phaneuf. C’est pourquoi ça devrait être une priorité, cet été.

Il faudrait peut-être, par la même occasion, trouver une nouvelle maison à Alexandre Burrows.

4. Mettre Mark Stone sous contrat à long terme

L’impact de Mark Stone est indéniable, cette saison. L’attaquant a tout ce qu’il faut pour devenir l’une des pierres angulaires de l’équipe et cette dernière doit s’assurer qu’il sera à Ottawa pour longtemps.

6 ou 7 millions de dollars semblent logiques. 

5. Offrir un nouveau contrat à Erik Karlsson

Toute une priorité. Long terme et beaucoup d’argent. Pierre Dorion n’a pas le choix.

En Rafale

– Gabriel Landeskog utilise la frustration de la dernière saison afin de continuer son bon travail. [La Presse]

– Une foule immense de recruteurs…

– Ils ne devraient pas.

PLUS DE NOUVELLES