Visiblement, les Red Wings n’écoutent pas leurs partisans, eux non plus

Hier, les Red Wings ont annoncé que Ken Holland serait de retour avec l’équipe à titre de directeur général pour les deux prochaines saisons. Cette signature semble logique à première vue, puisque Holland a un palmarès gargantuesque avec Détroit, mais les partisans n’avaient pas l’air très enchantés avec cette prolongation de contrat.

Ce genre de tweet ne se faisait pas vraiment rare, en dessous de l’annonce…

Détroit a connu une saison identique à celle du Canadien. Les deux clubs ont terminé à deux points l’un de l’autre, alors qu’ils ont flirté avec les dernières places du classement tout au long de la saison.

À l’instar du Centre Bell, les gradins du Little Caesars Arena semblaient assez dégarnis, les jours de match. Les partisans ont de plus en plus montré leur mécontentement face aux mauvais mouvements de la direction ces dernières années, qui ont directement conduit à ces campagnes de misères, depuis deux ans.

Voyez-vous, ce n’est pas qu’à Montréal où l’on demande la tête du DG, mais que celui-ci reste en poste. 

Les partisans du côté de Détroit déplorent une chose : le manque de vision de l’organisation. On navigue grâce aux succès passés, mais aucun plan précis n’a été annoncé afin de ramener l’équipe vers les sommets.

C’est à peu près ce qui se passe à Montréal. 

Les mauvaises signatures se sont accumulées dans le Michigan et à Montréal, et un grand désintérêt se fait sentir autour de ces deux franchises jadis glorieuses.

Marc, Ken : il est temps de passer à l’action.  

En rafale

– Très triste.

– Chris Terry connait une très grosse saison.

– Ça sent les séries !

PLUS DE NOUVELLES