Victor Mete se souviendra de Montréal toute sa vie… mais pas grâce au CH

Le Grand-Prix de Montréal a eu lieu dimanche dernier, soit le 10 juin, alors que j’étais sur la Colline du Parlement d’Ottawa, pour une joute de baseball. Bref, Sebastian Vetel a triomphé, alors que Lance Troll n’a pas été en mesure de conclure l’épreuve. Bref… lors de cet événement, Victor Mete, natif de Woodbridge en Ontario, était de retour dans la métropole et il se souviendra davantage de ce week-end que sa première saison avec le bleu-blanc-rouge.

Une petite promenade en Mercedes-AMG GT-R qui a atteint une vitesse de 232 km/h en ligne droite lui aura permis de graver cette journée dans son encéphale. Le jeune défenseur du Tricolore a pris place sur le côté du passager, aux côtés du pilote Pascal Wehrlein, afin de tourner sur le circuit Gilles Villeneuve. Regardez bien cette vidéo :

Puis, avez-vous remarqué le visage rempli de peur de Mete et celui du pilote, qui avait un beau sourire pendant ses manoeuvres au volant ?

«Certains des virages que nous avons faits et à quelle vitesse nous allions, c’était fou!» – Mete

L’espoir du Canadien a donc reçu un beau cadeau d’anniversaire, lui qui a fêté ses 20 ans le 7 juin dernier. S’il en était à ses premiers pas avec la Flanelle en 2017-18, il a tout de même démontré son potentiel et l’équipe misera peut-être sur lui afin de camper un rôle à temps plein à la gauche de Shea Weber… Qui sait peut-être que Marc Bergevin ne trouvera pas la septième merveille du monde sur le marché.

En rafale

– Wow. Le gars capote (positivement) vraiment. Quelle réussite.

– On continue de fêter chez les Caps et T.J. Oshie s’est donné à fond.

– Et voilà. Les Capitals se sont amusés lors de leur parcours, qui a permis à ceux-ci de soulever une première Coupe Stanley.

– C’est le prix à payer…

 

PLUS DE NOUVELLES