Victor Mete est en route vers les Jeux Olympiques

Il y a eu beaucoup de questions à se poser, lors des dernières semaines, quant au futur rapproché de Victor Mete. Que fera-t-il, après le Championnat Mondial junior? Retournera-t-il à London? Le Canadien va-t-il le rappeler?

Il semblerait que Marc Bergevin ait un but précis qui favorisera le développement de son jeune défenseur. Bob McKenzie a affirmé que le plan était de renvoyer Mete aux Knights de London jusqu’aux Jeux olympiques, où il serait alors sélectionné par Équipe Canada.

Évidemment, s’il veut se rendre en Corée, il ne devra pas être un NHLer. C’est pourquoi il devrait être rétrogradé d’ici la prochaine semaine, suite au dernier match d’Équipe Canada junior.

Quelle année ce sera, pour le jeune homme de 19 ans. De la LNH aux Mondiaux, jusqu’aux Olympiques en passant par la OHL.

De toute façon, le ramener à Montréal ne donnerait absolument rien. Il n’en apprendrait pas beaucoup, dans une saison de misère comme celui-ci, et ça risque de freiner son développement. Souvent, encadrer un jeune joueur autour d’une ambiance positive va lui sourire.

Au contraire, l’inclure dans le vestiaire mouvementé du Canadien ne ferait que le troubler et il ne saurait plus quel exemple suivre. Aux Jeux olympiques, il serait encadré de bons vétérans ayant beaucoup d’expérience, et il aurait par la même occasion la chance de remporter une médaille d’or olympique.

Selon la voie qu’emprunte la LNH avec les Jeux d’hiver, ça pourrait être sa première et dernière chance.

Aussi, n’oubliez pas que les Knights pourraient tenter de se départir de ses services. Ceux-ci ne sont pas dans une position pour faire les séries éliminatoires. Échangé à une équipe de qualité, Mete pourrait se battre pour la Coupe Memorial et compléter son année avec brio.

En Rafale

– Il n’est pas à sa position.

– Voici un gros thread à lire concernant Shea Weber et P.K. Subban. J’y aborde les principales lacunes et forces des deux défenseurs, et comment ils peuvent être comparées.

Il y a sept tweets à lire.

– Bon travail, malgré tout.

– Un autre match remis.

– À la mi-saison, Nicolas Deslauriers, Byron Froese et David Schlemko mènent l’équipe pour les +/-. Trop de joueurs de soutien.

 

 

PLUS DE NOUVELLES