Victor Mete a refusé une transaction en janvier dernier

Tout le Québec s’est rapidement attaché au petit Victor Mete. Dès qu’il a foulé la surface glacée pour la première fois, il en a épaté plus d’un avec sa fluidité. Mete est d’ailleurs un jeune homme très apprécié dans un vestiaire et lors de son passage avec les Knights, l’organisation s’est attachée à lui.

Lors de son passage, il a récolté 105 points en 176 joutes avec cette organisation de London, gérée par les Hunter. Pour lui, c’est son équipe et même s’il ne porte plus l’uniforme de ceux-ci cette année, il a refusé une transaction l’impliquant. Plusieurs équipes aspirantes, qui souhaitaient probablement que le Canadien le retourne au niveau junior ont déposé des offres.

Avant de faire quoi que ce soit, la direction de cette équipe glorieuse tenait à demander l’avis de l’arrière de 19 ans à ce sujet (ça se passait en janvier dernier). Le désir de Mete était de conclure sa carrière junior avec la même équipe et c’est avec plaisir que les Knights ont réalisé son « rêve ». C’est simple, le choix de quatrième tour du Canadien en 2016 voulait absolument demeurer avec cette équipe prestigieuse. Un gars authentique. Un vrai, comme on dit dans le jargon.

Avec le Canadien, il s’est taillé un poste à l’automne 2017, à la surprise de plusieurs. Au moment d’écrire ces lignes, il a enregistré sept passes en 49 rencontres, mais il n’a toujours pas marqué.

En rafale

– Le Canadien peut être fier de deux de ses meilleurs espoirs, qui participeront au tournoi de la NCAA.

– La confiance de Joni Ikonen augmente, tout comme son rythme de jeu.

– La question du jour : Jacob de la Rose réussira-t-il à prendre le poste de Tomas Plekanec?

– Clairement la statistique du jour :

PLUS DE NOUVELLES