Victoire convaincante du CH et de Mike Condon | L’Impact prend les devants | En rafale

Un rare duel dominical opposait les deux meilleures formations canadiennes jusqu’ici cette saison, soit le Canadien de Montréal et les Jets de Winnipeg.

On avait appris plus tôt en journée que le ciel s’est peut-être effondré sur la flanelle puisque Carey Price est présentement blessé. C’était donc Mike Condon qui obtenait un deuxième départ consécutif, lui qui avait vaincu les Flames vendredi. Les Jets eux, jouaient un deuxième match en autant de soirs, ayant vaincus les Blue Jackets samedi.

Le CH s’en est sorti avec une victoire convainquante. La profondeur des Montréalais a encore une fois été mise en évidence. L’offensive a une fois de plus été productive et Mike Condon a très bien paru lorsque sollicité.

Paul Byron démontre des très belles choses depuis son inclusion dans l’alignement. Il a marqué un autre but en désavantage numérique et ce de manière presque identique à son but à Calgary.

Son but vendredi soir:

On nous disait qu’il est rapide mais je ne m’attendais pas à ça. Dans les deux cas il a nettement gagné la course contre son poursuivant.

Difficile de le sortir de l’alignement. #Production

Dustin Byfuglien est un peu fêlé non? Depuis quelques saisons il mutiplie les coups douteux. Il a clairement fait contacte avec la tête de Gallagher ce soir en fin de première période.

Est-ce que Byfuglien recevra une suspension? On verra bien. Il est un récidiviste, ce qui pourrait affecter la décision du comité de discipline.

Ce fut un geste dangereux.

Tomas Fleischmann a trouvé le fond du filet en fin de première ainsi qu’en début de deuxième, un dur coup pour les Jets.

C’est David Desharnais qui est venu mettre un terme à la soirée du jeune Hutchinson en enfilant l’aiguille dans le haut du filet.

Lars Eller, lui, a peut-être joué d’un peu de chance, mais son bon positionnement lui aura procuré un filet. Le CH était en galère et menait 5 à 0.

Chris Thorburn est venu réduire l’écart à 5 à 1 en milieu de troisième, mais les Jets n’ont jamais vraiment menacé le tricolore.

Les fleurs et les pots: 
– Belle soirée de travail pour le trio de Desharnais. Tomas Fleischmann se veut une très belle acquisition pour Marc Bergevin jusqu’à date. Ses deux buts ont vraiment fait mal aux Jets ce soir. Il a aussi obtenu 5 tirs au but

– Le « 4ème trio » a encore une fois été solide. En plus de son but, Byron a obtenu 4 mises en échec. Torrey Mitchell a encore bien joué, lui qui est revenu d’un contact à la tête. Devante Smith-Pelly est un joueur transformé. Ça doit être fatiguant à affronter comme ligne!

– Mike Condon a très bien paru ce soir. On le sentait plus à l’aise et il a réalisé quelques arrêts spectaculaires. Il y en a une qui me vient en tête alors qu’il a plongé vers l’avant un peu comme le fait Price pour capter la rondelle au vol avec son gant. Il a donné une chance au CH de gagner ce soir, c’est tout ce qu’on peut lui demander.

– Les Jets ont tenté d’intimider le tricolore au fur et à mesure que le match avançait. Les hommes de Michel Therrien n’ont pas bronché. On a préféré remporter le match que la bagarre.

Ne trouvez vous pas que ça ne ressemble pas à du Michel Therrien ça? #Changement

– Cela n’a pas empêché Torrey Mitchell de jaser un brin.

– Bonne soirée pour l’unité défensive du CH au complet. Quoique la situation risque de devenir ridicule, il sera difficile de justifier le retrait d’un défenseur au profit de Pateryn ou Tinordi.

Ça doit se régler tôt ou tard cette situation là…

– Seul vrai bémol de la soirée fut un rendement plutôt tranquille des (soit dites) deux premières lignes. On n’a pas vraiment vu Pacioretty et Plekanec ce soir. Brian Flynn a été pas mal invisible aussi.

Je ne suis pas inquiet pour le premier trio, mais espérons qu’on puisse régler la ligne de Galchenyuk.

Somme tout ce fut une belle victoire d’équipe et le début de saison canon du tricolore se poursuit de plus belle!

L’Impact prend les devants 
L’Impact a remporté le premier duel de son allez-retour avec le Columbus Crew.

Les hommes de Mauro Biello sont revenus de l’arrière pour prendre les devants dans la série.

Patrice Bernier a encore une fois contribué avec son deuxième but en deux matchs éliminatoires.

Les deux équipes s’affronteront de nouveau dimanche prochain.

En rafale 
– Le match de ce soir en chiffres.

– Michel Therrien smblait très satisfait du rendement de son club.

– L’attaque du tricolore continue de produire.

– Contrairement aux Ducks…

– McDavid n’est pas le seul joueur recrue qui impressionne. LIEN

– Devrait-on permettre aux arbitres de juger les révisions de buts? Puck Daddy croit que non. LIEN

– Brent Burns a marqué ce soir à l’aide d’un tir parfait. LIEN

– Jiri Sekac, lui, s’est blessé. LIEN

– Mark Stone risque d’être suspendu pour son geste envers Landon Ferraro. LIEN

– On ne doit pas trop penser sur la patinoire dans la LNH et les entraîneurs se doivent de le comprendre. LIEN

– Et, finalement, les Alouettes sont officiellement éliminés. LIEN

PLUS DE NOUVELLES