Varlamov et Price confirment les propos de Hartley | Tinordi en uniforme : la salade sera-t-elle meilleure? | En rafale

Et puis, vos tourtières sont prêtes pour la veille de Noël? De mon côté, je laisse cette partie à ma conjointe puisque ce n’est pas ma force de cuisiner.

Je préfère m’en tenir au hockey…

Aujourd’hui, la Ligue nationale nous étalait ses trois étoiles pour cette semaine féerique et cette annonce nous confirme l’importance des gardiens au sein d’un club de hockey :

La domination actuelle de Semyon Varlamov vient solidifier mes propos puisqu’avec sa « vibe » actuelle, l’Avalanche remonte la pente en s’il vous plaît et Patrick Roy est redevenu un « roi« . Lorsque Bob Hartley a fait son séjour dans l’univers des médias, j’ai bien emmagasiné certains de ses propos, dont celui-ci : « Un coach est aussi bon que son gardien est bon! »

Bob Hartley lui-même peut en témoigner puisque Karri Ramo garde la cage au-dessus de sa tête et il a permis aux Flames de grimper au classement. Les Flames ont recueilli pas moins de sept gains pendant leur dernière portion de dix matchs :

Parlez-en à Alain Vigneault qui vit certaines difficultés depuis une dizaine de rencontres. Lui et ses troupes n’ont ramassé que deux gains à leurs dix derniers matchs. Oui, des joueurs comme Chris Kreider et Derek Stepan connaissent toutes sortes de difficultés, mais le King en arrache pas mal lui aussi :

D’autres cerbères comme Tuukka Rask, Roberto Luongo, Ben Bishop, Braden Holtby, Jonathan Quick et Devan Dubnyk ont aussi soutenu leurs coéquipiers pendant cette fameuse (dernière) portion de dix joutes. Ce genre de séquence d’un gardien augmente la confiance au sein d’un groupe et permet une performance d’équipe colossale.

Parlant de Bishop, ceux qui disaient que les Sénateurs avaient réalisé un coup de circuit en ramassant Cory Conacher en retour du géant, j’imagine que votre discours est différent aujourd’hui?

Pour ce qui est du Canadien, les deux jeunes cerbères de l’équipe tentent tant bien que mal d’éviter les débordements, mais ce n’est pas évident de chausser les patins du meilleur gardien de la planète… et ce n’est pas évident de protéger la cage d’une équipe qui somnole offensivement.

En tout cas, je dis ça de même là, mais puisque Michel Therrien est constamment à la recherche de solutions, je suis persuadé que cette image a circulé dans son encéphale :

Bref, la performance d’un gardien à court terme, c’est un (trop) petit échantillon pour justifier ces propos, mais à moyen et à long terme, ça devient une loi immuable.

Les échos de l’entraînement facultatif
Le Canadien avait un entraînement facultatif au programme aujourd’hui, à Nashville. Je dois admettre que cet entraînement facultatif m’a toutefois confirmé que Michel Therrien est réellement rendu à ses solutions de panique ou ses solutions H ou J… Comme DLC le stipulait plus tôt, Jarred Tinordi fera enfin son entrée en scène afin de prendre le trou laissé par Jeff Petry :

Mettons que la façon qu’a paru le Canadien dans le dossier (KO) de Nathan Beaulieu, il n’a pas le choix de se montrer un peu plus prudent avec Petry. Tinordi évoluera du côté gauche. C’est une bonne chose puisque ça aurait été une entrée en scène décevante pour lui s’il avait été muté à droite. Le gaillard doit performer plus que jamais. En tout cas, le retour de la paire russe… j’espère que ce sera concluant cette fois-ci.

On jase là, mais le duo Markov-Gilbert n’aura fait que passer!

Stéphane Waite a effectué plusieurs tirs sur Dustin Tokarski, alors il sera le cerbère désigné afin d’affronter les Predators de Nashville. Pour consulter l’alignement (probable) des deux clans, vous n’avez qu’à cliquer ICI.

Ce soir, Tokarski devra bloquer les tirs de Shea Weber et Roman Josi. Une mission bien différente! 

Au final, DSP n’a toujours pas été ré-activé et Sven Andrighetto sera le 13e attaquant, ce soir. Maudine que j’ai de la difficulté avec ça… Le Canadien ne veut-il pas marquer des buts? Pourtant, Ghetto a démontré qu’il était une arme redoutable pour les gardiens adverses avec sa ténacité, son tir vif et son niveau de compétition. En tout cas…

En passant, je ne suis vraiment pas le seul qui ne comprend pas la logique de Michel Therrien…

Ailleurs chez le Canadien
– Est-ce qu’un certain Kyle Smith pourrait être l’imbécile du jour :

Pour moi, il n’y a rien de plus important que des enfants malades, mais cette question mérite d’être posée : est-ce que tout le temps et les efforts que P.K. Subban met en dehors de la patinoire peuvent affecter son jeu sur la glace?

– En passant, Jarred Tinordi qui frôlera la glace de la Ligue nationale pour la première fois de la saison après 34 matchs, ça n’a pas de sens.

Et j’ai l’impression qu’il ne jouera pas beaucoup puisque Therrien pourrait miser davantage sur ses cinq autres brigadiers.

– Therrien a beau changé l’ordre des éléments qu’il incorpore dans sa salade de fruits… ça reste tout de même la même maudite salade à la fin!

En rafale
– Si Alex Kovalev n’a pas été en mesure de prolonger son métier de quelques années, comme il le convoitait, Jaromir Jagr y est parvenu, lui. Hier, il a dépassé le grand petit castor (Marcel Dionne) en enregistrant son 732e filet en carrière :

– Avouez qu’il n’a pas l’air d’un homme de 43 ans :

– Disons que la relation entre Vladimir Tarasenko et Ken Hitchcock semble plus rose que celle entre Ryan Johansen et John Tortorella :

Georges Laraque s’est réellement déguisé en hot dog végé? Mine de rien, Laraque à ce don de me faire sourire semaine après semaine.

– Benoît Groulx et les Olympiques sont sérieux puisque le gros Guillaume McSween s’amène en renfort :

– Voici l’un des grands moments de la Classique hivernale :

Coudonc, il n’y a aucun gérant d’équipement au New Jersey? #Hehe

– Le cas de James Reimer progresse, mais il n’y a toujours pas de date fixe pour son retour :

– Ce portrait de Mike Sullivan (Pittsburgh) et John Tortorella m’a fait sourire :

– C’est le temps du lundi au ralenti :

– À Tampa Bay, ce n’est plus Steven Stamkos la saveur du jour, mais Nikita Kucherov :

– Dans le fond, Darryl Sutter a juste l’air méchant :

PLUS DE NOUVELLES