Une transaction d’ici la semaine prochaine pour Michael McCarron?

Le grand gaillard en qui on croyait au plus haut point, lors de sa sélection en 2013, Michael McCarron, fait jaser davantage pour le hors glace… Pourquoi est-ce aussi tardif? Ce n’est pourtant pas un dossier qui doit être classé comme « complexe ». Ce n’est que Big Mac, après tout. À ce moment-ci, McCarron a deux options bien simples devant ses yeux : accepter l’offre qualificative ou une transaction d’ici l’ouverture du camp.

Mais on se doit de souligner le bémol au sujet du gazouillis de Renaud concernant les offres qualificatives. Ce serait très surprenant que la franchise du Canadien et Marc Bergevin aient réclamé une prolongation… pour Michael McCarron, qui n’est pas un William Nylander.

Donc, si on déchiffre bien comme il faut tout ça, il ne reste qu’une option logique dans ce dossier nébuleux. Celle de le transiger. Un dossier qui branle dans le manche autant que celui-là, et surtout que l’organisation démontre clairement qu’elle ne croit plus en lui, ce n’est jamais de bon augure.

Enfin bref, ça tarde et ça tarde. Puis, pourtant, Richard Labbé avait indiqué noir sur blanc que Michael McCarron était sur le point de parapher un nouvel accord avec le Canadien de Montréal. Il était à deux doigts de signer les quatre copies d’un contrat, mais il n’y a toujours rien d’annoncé. C’est carrément tombé sur le neutre…

Bergevin se doit tout de même de régler ce détail-là rapidement puisqu’il lui reste une semaine avant l’ouverture des hostilités, où McCarron brillerait certes par son absence. L’échanger, c’est pourtant une chose simple à nos yeux… ça vaut bien une douzaine de roulettes de tape un premier choix qui n’a JAMAIS eu l’étoffe d’un espoir de premier plan.

On ouvre les paris : un contrat avec le CH d’ici le 12 septembre ou une transaction contre rien d’ici quelques jours?

En rafale

– Qui sont les meilleurs joueurs actifs sans bague de la Coupe Stanley? [HabsEtLNH]

– C’est dommage pour ces équipes.

Rappel : le nouveau boulot de Ben Scrivens.

– Un autre nouveau masque pour un cerbère de la LNH.

– Il est le genre de joueur de Joël Bouchard.

PLUS DE NOUVELLES