Une théorie intéressante sur le Canadien | Prolongation | Mise au point

Plusieurs matchs dans la LNH ce soir. Pour les alignements et les dernières informations: LIEN

Le personnel d’entraineur de Michel Therrien et la communauté des statistiques avancées sont deux groupes à ne pas – sous aucun contexte – inviter au même souper.

Les férus de fancy stats se moquent complètement des chances du club de prétendre à la Coupe Stanley sous les ordres du « archaïque et irrationnelle » Michel Therrien (dixit Andrew Berkshire), ce qui ne manque pas d’alimenter l’éternel débat entre les deux écoles de pensée : l’école des chiffres et celles des observations subjectives.

Pourtant…

… À défaut de jouer avec la prestance de l’élite de la LNH, la Flanelle engrange les victoires comme une formation de tête depuis un peu plus de deux ans. En date d’aujourd’hui, elle compile un dossier cumulatif de 117-61-20 en trois saisons, bon pour 60% de matchs gagnés.

Si le CH parvient à se maintenir dans le haut du classement pour ce qui est des victoires, les indices de possession de rondelle le relèguent dans les bas fonds, nez à nez avec des équipes telles que… les Oilers. Le Fenwick à 5 contre 5 lorsque le score est serré – une donnée qui prédit les résultats des séries avec une justesse désarmante – place les troupiers de Therrien au 20e rang du circuit. Notons qu’il s’agit de la seule équipe présentement qualifiée pour les séries à pointer aussi bas dans le tableau.

L’an dernier, le Tricolore est arrivé au 25e rang à ce chapitre et s’est rendu aussi loin que la finale de conférence.

Comment expliquer que le CH connaisse autant de succès malgré son laxisme en possession de rondelle?

L’école des statistiques avancées attribue cela à la chance et aux miracles de Carey Price.

L’école de pensée traditionnelle réplique que le Canadien est une équipe défensive et que la défense fait gagner des championnats. Mais, au volume, les analytiques montrent que Montréal est aussi une des équipes qui concède le plus de chances de marquer, le plus de tirs et le plus de tentatives de tirs à l’adversaire.

Toujours est-il que le Canadien gagne depuis trop longtemps pour que leurs succès soient attribués exclusivement à Price et la chance. Il y a nécessairement quelque chose qui échappe à notre conscience.

Et si cette équipe misait volontairement sur son gardien pour gagner?

Après tout, comment Price pourrait-il afficher d’aussi bonnes statistiques si la défense devant lui n’était pas un brin structuré? Je veux bien croire qu’il est le meilleur gardien au monde, il n’est pas Jésus non plus. Enfin, presque…

Et si le plan de match était d’accepter que l’adversaire contrôle la rondelle à ses dépens tout en réduisant à néant les options dans les lignes de tir dangereuses pour Price? 

L’idée vient d’un internaute sur les réseaux sociaux qui argumentait avec l’école des statistiques avancées tout en leur concédant certains points. LIEN



Ainsi, l’équipe concède des chances de marquer, mais elle ne concède que très peu de chances de marquer menaçantes pour son gardien.

Ainsi, l’équipe peut – d’un moment à l’autre – surprendre l’opposition, qui se sentait en parfait contrôle dans le territoire adverse et se retrouve soudainement sur le qui-vive.

Ainsi, le CH devient une équipe de contre-attaque dont le but est de capitaliser sur les répliques rapides et maximiser les performances de son meilleur joueur.

Ainsi, la communauté des statistiques avancées aurait tort quant aux chances du Tricolore de l’emporter en séries.

Bien sûr, il s’agit d’une stratégie truffée de défauts, suicidaire à la limite lorsqu’elle n’est pas appliquée à la lettre, mais elle explique et relativise de façon étonnamment cohérente les déboires du Canadien en possession de rondelle, ce que personne n’avait réussi à faire auparavant.

Je persiste à croire que la meilleure défense est de maintenir le contrôle de la rondelle loin de son gardien, en territoire offensif. Mais le fait de pouvoir compter sur un gardien aussi brillant que Price vient changer un tantinet la donne.

Un nouveau questionnement s’impose alors : « Quelles équipes ont réussi à remporter la Coupe Stanley exclusivement grâce à leur gardien dans les dix dernières années ? »

Indice : la réponse est un chiffre circulaire.

Prolongation
– Chronique TROIS CHOSES du collègue Tony Patoine sur son nouveau site-web etlebut.net: LIEN

Au menu: Karlsson, le bottom-six du CH, New York et… New York!

– Il ya 60 ans jour pour jour, l’émeute au Forum causée par Maurice Richard. LIEN

– Tout indique que Nathan Beaulieu sera rayé de la formation demain soir.

Une décision vide de sens, selon moi…

– Portrait de l’espoir Nikolas Koberstein, qui profite pleinement de sa première année dans les rangs de la USHL. LIEN

– Alexei Emelin pourrait effectuer un retour au jeu lundi, face au Lightning. LIEN

Verra-t-on un duo Emelin-Petry?

– Beaulieu a toutes les raisons du monde d’être frustré! #FierCompétiteur #Ego 

– Ne manquez pas 24CH demain, vers 5h!

– Nikita Scherbak et Michael McCarron seraient admissibles à rejoindre les Bulldogs s’ils se qualifient en séries.

– Le Canadien travaillait sur plusieurs aspects de son jeu au dernier entraînement. LIEN

– Le syndrome post-rappel-LNH semble également toucher Christian Thomas. #AuparavantAndrighetto

Et Bournival traverse probablement un des moments les plus difficiles de sa carrière…

– Greg Pateryn possède des atouts que le Canadien recherche. LIEN

– Michel Therrien nous rappelle qu’il n’y a pas de saison sans tempête! LIEN #Adversité

– On dit que le bonheur des uns fait le malheur des autres… LIEN

– Michael McCarron est malade et ratera au moins un match.

Mise au point
1. Scott Gomez revient sur son terrible passage à vide avec le Canadien de Montréal. LIEN

Décidément, j’adore l’initiative de Player’s Tribune de donner la plume parole aux joueurs!

« I really started to struggle when Montreal employed a dump-and-chase approach. I’ll be the first to admit that I’m not that kind of player. If you give me minutes on a line with guys who move the puck, I can help a team win hockey games. But if I’m getting limited minutes on the fourth line in a system that requires me to grind against the boards, I simply won’t be my best. And that’s extremely frustrating. Anyone who has ever been in a work environment where they feel their talents aren’t being properly utilized can probably relate. »

S.v.p, ne me dites pas que Gomez cherche des excuses! On ne frappe pas un gars à terre. Il a simplement dit qu’il était un mauvais joueur le long des rampes, dans un rôle de 3e ou 4e trio. 

2. Des clichés saisissants des vestiges des Jeux olympiques d’Allemagne de 1936. LIEN

3. Les Flames renoncent-ils à leurs chances de faire les séries? Ils ont mis Douglas Murray à l’essai! Ça alors! LIEN 

À noter que Murray ne pourrait pas jouer durant les séries… dans les deux sens du terme.

 

4. Sergey Kovalev est-il vraiment au sommet de sa forme, la veille de son combat contre Pascal?

5. Les experts favorisent Kovalev pour l’emporter. LIEN

Les cotes de pari également!

Stevenson est largement avantagé, lui…

6. Aux yeux de Doug MacLean (un ancien DG des Blue Jackets), les Maple Leafs ont mal géré le dossier Nazem Kadri. LIEN

7. La reprise vidéo pour les cas d’obstruction sur le gardien sera partie intégrante des discussions lors de la prochaine rencontre entre directeurs généraux. LIEN

Peu de dirigeants autour de la ligue croyaient voir Boychuk prolonger son aventure avec sa nouvelle équipe cette saison. Une belle victoire hors glace pour la haute direction des Islanders.

La punition infligée à Nazem Kadri n’affecte pas du tout sa valeur à travers la ligue.

Certains « executives » du circuit croient que les Blues n’ont besoin que de briser la glace en 1re ronde pour finalement se rendre jusqu’au bout. En tant que partisan des Blues (il fut un temps ou j’habitais proche de St-Louis), je l’espère bien!

Les Coyotes de l’Arizona collaborent maintenant avec Dawn Braid, une professeure de power-skating qui a notamment réussi à élever le jeu de John Tavares. Elle a rencontré Don Maloney alors que l’équipe était de passage dans la Ville reine.

Ce n’est pas une surprise si les Flames sont dépeints comme un mauvaise équipe par les analytiques. Ils tentent très souvent la longue passe. Avec cette stratégie, ça passe ou ça passe et la possession de rondelle n’est pas valorisée.

Michel Therrien a changé beaucoup en dix ans. Il fut un temps ou il n’aurait pas entendu rire si un agent y était allé d’une sortie publique « à la Alan Walsh ».

Un entraineur de la LNH à propos d’Erik Karlsson: « Il faut prévoir deux couches de défense pour le contrer, car vous pouvez être sûr qu’il percera la première. »

En terminant, la belle histoire de Matt Stajan qui revendique trois buts et quatre points en trois matchs depuis la naissance de son fils Elliot. La famille Stajan avait perdu leur premier fils, Emerson en Mars 2014.

8. Quand Joe Thornton s’en prend à son propre DG: « Doug Wilson devrait se la fermer et cesser de dire des menteries »  LIEN

S’il fallait entendre une déclaration de ce genre à Montréal…

9. Accueillez Will Ferrell au panthéon des légendes du baseball! #Hehe 

10. Des signes encourageants dans le monde de la boxe: Mayweather et Pacquiao acceptent de se soumettre à des contrôles antidopage! LIEN

11. Un espoir des Oilers assène une lourde mise en échec en ligue élite suédoise. LIEN

12. Plusieurs équipes de la LNH ont dévoilé un nouveau 3e chandail en vue de la prochaine saison. LIEN

Le CH n’est pas l’une d’elles. 

13. Beaucoup d’action durant la pesée précédant le combat Kovalev-Pascal!

PLUS DE NOUVELLES