Une statistique qui en dit beaucoup sur l’attaque du Canadien

La défaite d’hier face aux Bruins – une 3e en une semaine face à Boston – a définitivement anéanti les chances du Canadien de participer aux séries éliminatoires. Même si on s’en doutait avant cette semaine charnière, le club n’a pas les ressources afin de débuter une séquence de 10 victoires de suite.

Pour atteindre 95 points, Claude Julien et sa troupe devront maintenir une fiche de 22-6-7, d’ici la fin du calendrier régulier. C’est clairement une mission impossible…

Mises à part les performances très encourageantes de Max Pacioretty, qui a l’air de très bien s’entendre avec Paul Byron, les prestations de certains attaquants ont de quoi nous faire arracher les cheveux.

Le Canadien n’a marqué qu’un seul but hier, pour la 17e fois cette saison. Au moins, ils sont au sommet dans une catégorie, mais ce n’est sûrement pas la meilleure, si vous voulez mon avis. Même les Sabres de Buffalo devancent le CH…

Je suis prêt à parier que les saisons de Jonathan Drouin ou d’Alex Galchenyuk ne sont pas étrangères à ces déboires en attaque.

Les Montréalais sont la 29e pire attaque de la ligue, avec une moyenne de 2,51 buts par match. Il n’y a qu’un seul joueur qui se dirige vers une saison de 50 points, et c’est Max Pacioretty. Avec ses récents succès, le capitaine est sur le point de finir la campagne avec 26 buts et 24 passes.

Bref, il est temps que cette saison se termine…

En rafale

– Une légende dans le monde du journalisme sportif.

– Encore une fois !

– Une triste nouvelle…

– Incroyable, c’est vrai !

PLUS DE NOUVELLES