Une situation « troublante » chez le Canadien

Savez-vous pour quelle raison Andrew Shaw ne figure pas sur le marché des transactions actuellement? Parce que le but de Marc Bergevin est de conserver les services de son numéro 65, question d’imposer la nouvelle culture dans le vestiaire. Mais quelle culture? On a dit cela justement lorsque Shea Weber et lui ont débarqué à Montréal… Toutefois, cette nouvelle culture ne s’est pas installée. Rien. Nada.

Cette année, le Canadien a atteint tout un sommet avec une dizaine de joueurs qui s’en foutent. Andrew Shaw n’est certes pas l’un de ceux-là, mais il ne parvient pas pour autant à installer cette culture des Blackhawks dans ce vestiaire silencieux.

Ce qui demeure toutefois troublant un brin, c’est qu’Alex Galchenyuk demeure accessible, alors que Shaw ne l’est pas. Point de vue talent brut, je comprends tout le monde de capoter. Toutefois, n’oubliez pas que l’attitude hors glace demeure une facette que le Canadien surveille de près. C’est probablement à cause de ça que Chucky n’est pas un intouchable. Je sais que ce n’est pas suffisant comme explication et que ça prend toute sorte de personnalités pour former un groupe gagnant, mais bon… Quoique le bilan de santé de Shaw est très étoffé, ce qui permet encore plus de se questionner.

Cette culture doit donc être construite par des gars comme Shaw, Jonathan Drouin, Brendan Gallagher, Phillip Danault, Paul Byron, Nicolas Deslauriers, Charles Hudon, c’est ça? Ça prend toutefois plus que du « grit », ça prend également du talent afin de supporter un gars comme Drouin. Puis, pour bien installer cette culture, est-ce que Tomas Plekanec doit y contribuer? Où est la place de Paciorrety, Weber et Price dans tout ça?

Marc, le peuple québécois souhaite seulement savoir où tu t’en vas avec tes skis. On veut juste comprendre la vraie stratégie de cette Sainte-Flanelle que tu gères secrètement. Merci.

En rafale

– C’est le moment de jaser au sujet du départ ou non du capitaine d’ici la date butoir. Merci à Mise-o-jeu pour ce pari.

– Ça prend toujours une raison pour guider les étirements, hehe.

Plus de peur que de mal pour Carey Price?

– Aucun changement à l’alignement du Canadien.

– Clairement la statistique du jour :

– Pour vrai, j’ai envie de prendre pour la Finlande.

PLUS DE NOUVELLES