Une première ronde ponctuée de sélections surprenantes

On s’attendait à un premier tour rempli de rebondissements et c’est exactement ce qui s’est passé. Cependant, la nature des rebondissements n’a pas été des transactions prédites par la plupart par une majorité d’informateurs, mais bien des sélections pour le moins surprenantes.

On disait que c’était le Canadien qui détenait la clef de la folie de cette cuvée. Finalement, le CH a suivi ce que bon nombre d’analystes ont suggéré, en sélectionnant le centre Jesperi Kotkaniemi. Sa sélection laissait les jeunes Brady Tkachuk et Filip Zadina à qui le voudrait. Les Coyotes? Les Sénateurs?

Les Coyotes ont finalement déjoué les pronostics, en choisissant le centre Barrett Hayton au cinquième rang de l’encan. Sa sélection fut de loin la plus grande surprise de cette première ronde, puisqu’il n’était même pas classé dans le top 10 de la plupart des classements d’espoirs.

Il y aurait eu beaucoup de discussions entre le Canadien et les Coyotes en ce qui concerne une permutation entre le troisième et le cinquième rang. On jase, mais puisque l’Arizona a sélectionné un centre au cinquième rang, il est fort possible que ceux-ci auraient également jeté leur dévolu sur Kotkaniemi au troisième rang, contrecarrant ainsi les plans du CH…

L’écart de talent entre les joueurs sélectionnés du troisième au dixième rang était mince, alors que Jesperi Kotkaniemi, Brady Tkachuk, Filip Zadina, Evan Bouchard, Quinn Hughes, Noah Dobson, Adam Boqvist et Oliver Wahlstrom s’équivalaient. La sélection de Barrett Hayton et de Vitaly Kravstov lors des dix premiers rangs a permis aux Islanders d’obtenir deux joueurs extrêmement prometteurs en Oliver Wahlstrom et Noah Dobson. Pas mal pour une équipe qui comptait échanger ses choix pour s’améliorer….

La sélection précoce de Ty Dellandrea, un espoir classé au deuxième tour et de Martin Kaut et Grigori Denisenko, deux catalyseurs offensifs incroyables, a permis aux Devils du New Jersey de se retrouver avec Ty Smith au 17ième échelon, alors que plusieurs estimaient qu’il serait le premier choix des Oilers au dixième rang.

Deux centres qui ne devaient initialement pas être nommés au premier tour ont suivi la sélection des Devils : Liam Foudy, choisi par les Blue Jackets, et Jay O’Brien, sélectionné par les Flyers. Une des plus grandes surprises du repêchage a certainement été de voir ces joueurs être préférés à Joseph Veleno, le seul patineur de l’histoire de la LHJMQ à hériter du statut de joueur exceptionnel.

Le repêchage a mis en vedette les talents suédois, alors que 6 joueurs natifs de ce pays ont été choisis au premier tour, ce qui égalise un record.

Lorsque l’on regarde les défenseurs sélectionnés, on réalise que la nouvelle tendance dans la LNH est l’utilisation d’arrières mobiles, efficaces en relance. Le gabarit n’a certainement pas été l’aspect le plus prisé par les recruteurs hier soir…

D’imposants joueurs talentueux seront disponibles aujourd’hui. Avec quatre choix au deuxième tour, le Canadien pourrait sérieusement être en mesure de voler la vedette.

En Rafale

– On a bien cru que Pacioretty quitterait, hier soir. Il est encore à Montréal. Que se passe-t-il avec lui?

– Joe Sakic veut-il vraiment de Karl Alzner?

– Un autre excellent repêchage pour Simon Boisvert.

– Plusieurs ne connaissaient même pas Kotkaniemi.

 

PLUS DE NOUVELLES