Une petite étude démontre l’un des problèmes du Canadien

Quelque part aujourd’hui, on indiquait que Max Pacioretty préférait la qualité des tirs à la quantité de ceux-ci. L’entraîneur en chef demande à ses joueurs de lancer de tous les angles, ce qui peut créer des chances de marquer si l’un du groupe se positionne dans la « bulle » du gardien. Toutefois, ce n’est pas un succès assuré… Bref, le discours du capitaine n’était peut-être pas erroné et JiC Lajoie a d’ailleurs fait ses devoirs à ce sujet.

L’animateur a sorti des petits calculs très révélateurs en ondes, ce mardi après-midi, alors qu’il était entouré de Mike Bossy et Yvon Pedneault. Trois tirs seulement sont provenus à 10 pieds du filet. Entre 11 et 20 pieds, 11. Entre 21 et 30 pieds, six. À 40 pieds du but, un. Entre 41 et 50, neuf. Puis entre 51 et 100 pieds, 13. Seulement trois tirs ont été effectués à partir de la zone dangereuse, ce n’est guère reluisant. Le pire, sur les 56 lancers réalisés par le Canadien, 20 d’eux provenaient à 30 pieds du filet.

Parmi les trois lancers qui provenaient à moins de dix pieds, deux buts ont été marqués. Le capitaine, qui préfère les tirs de qualité, et Jonathan Drouin, ont été les deux à enfiler l’aiguille à partir de ce poste. Ces éléments confirment que la citation de Max Pacioretty, au sujet du système de son pilote, n’est pas fausse. Afin d’empocher davantage de victoires et de se donner le plus de chances possibles pour les séries, la recette devra être révisée par Julien et son groupe.

Jongler avec les combinaisons afin d’espérer apporter une étincelle et un nouveau punch au groupe n’est pas la seule solution qu’ont en mains les entraîneurs. Ils visionnent des vidéos à partir de 5 heures le matin dans le but d’analyser les lacunes dans le jeu des joueurs… souhaitons qu’ils voient également les failles dans leur système.

En rafale

– Marc-Antoine Godin n’est plus capable de voir Tomas Plekanec lorsqu’il arrive à deux contre un. [HF]

– Brent Seabrook, l’un des piliers des Hawks qui a passé son tour récemment, aurait pu quitter Chicago l’été dernier.

– L’indiscipline fait réellement mal au Canadien de Montréal…

– La joute du yo-yo est amorcée dans le cas de Jonathan Drouin.

– À cause de problèmes de vertige, Corey Crawford pourrait rater le reste de la campagne.

PLUS DE NOUVELLES