Une facette de Weber que Subban n’a pas

Shea Weber manque cruellement au Canadien. Certains le critiquent peut-être, mais pour ma part, il demeure un rouage TRÈS important pour ce groupe. J’irais même jusqu’à avancer qu’il est la pièce la plus importante du vestiaire, surtout grâce à sa prestance et son influence. D’ailleurs, Arpon Basu a visé juste au sujet du gros gaillard :

« La valeur de Shea Weber pour une équipe de hockey s’apprécie comme une œuvre d’art abstrait; il faut l’observer du bon angle pour en découvrir toute la beauté. » – Basu

Certains individus passent beaucoup de temps à décortiquer toutes les statistiques, autant traditionnelles que sexy, afin de comparer le numéro 6 à P.K. Subban. Par contre, lors de ce type d’étude, on oublie le facteur humain. Une facette très forte chez Shea Weber. Weber possède une aura certes moins palpable que Sidney Crosby ou Connor McDavid, mais elle est tout aussi dominante.

Weber est absent du vestiaire depuis longtemps. Sa prestance manque clairement à ce jeune groupe, qui semble un brin déstabiliser depuis que leur mentor siège à l’infirmerie. Le coach l’a admis lors d’un point de presse : « On dirait que ça fait un an qu’il est absent! »

Son aura : Ses coéquipiers, ses entraîneurs et ses adversaires ne sont pas en mesure d’expliquer pourquoi il dégage autant, mais il dégage quelque chose de puissant. Même Crosby et Jonathan Toews sont intimidés par sa présence lorsque les trois représentent le Canada. Les deux grands capitaines avaient mentionné que dès que Weber pénétrait le vestiaire, on sentait cette aura.

Andrew Shaw croit avoir trouvé le mot afin de décrire son coéquipier : PAPA.

En début de campagne, Victor Mete et Artturi Lehkonen ont été invités à passer chez Weber pour une bonne bouffe. Le lendemain, Weber les a amenés manger dans un restaurant et il s’est occupé de tout. Tous ses anciens coéquipiers l’encensent de cette façon. D’ailleurs, lorsque Weber a quitté Nashville, Ryan Ellis a été appelé à prendre sa place (avec Roman Josi) et il n’était pas à l’aise.

Je pourrais offrir des anecdotes encore et encore, mais tout y est juste ICI. Prenez le temps de parcourir cet excellent billet d’Arpon Basu.

En rafale

– Le dernier capitaine du Canadien à avoir soulevé une coupe Stanley, Guy Carbonneau, fête ses 58 ans aujourd’hui.

– Le Canadien est malheureusement très loin de cette lutte.

– L’entraînement du Canadien a été cancellé.

– Qui veut réellement devenir DG des Hurricanes de la Caroline pour un salaire de 400 000$?

– Le Canadien se doit de ramasser Brady Tkachuk.

PLUS DE NOUVELLES