Une équipe planifierait une offre de 15 millions pour Tavares

Je connais bien des amateurs qui virent fous, chaque fois qu’un contrat massif est conclu. Nous avons justement eu notre part de ceux-ci, cet été, avec les récentes ententes de Connor McDavid, Jack Eichel et Carey Price.

On dit que la ligue est malade et qu’accorder d’aussi grosses sommes d’argent à un joueur de hockey est ridicule…

Visiblement, on n’a pas fini d’en entendre parler.

Lors d’une discussion au sujet de John Tavares qui est survenue sur les ondes de TSN, Darren Dreger a révélé quelque chose d’assez intéressant, lorsqu’il a suggéré qu’une équipe du circuit pourrait être prête à verser une somme de 15 millions de dollars annuels pendant 7 ans… ça pourrait peut-être être Marc Bergevin.

C’est un dirigeant de la LNH qui lui a raconté ça… Et c’est vraiment inquiétant, pour être honnête. On peut bien rigoler de ceux qui sont troublés par le contrat de Connor McDavid, mais à quinze millions de dollars, ça commence à être énorme et digne de réflexion.

C’est énorme. Et ça bouleverserait sans doute n’importe quelle structure salariale, au sein du circuit.

Présentement, seulement deux équipes seraient en mesure d’offrir un tel contrat sans avoir à bouger d’autres morceaux. Les Hurricanes et les Coyotes.

Si Tavares accepte un contrat d’une de ces deux équipes, c’est un aveu évident que perdre ne lui dérange pas…

N’oubliez toutefois pas que le nouveau patron des Hurricanes a de l’argent plein les poches, qu’il veut que son équipe gagne… et que les Canes n’ont PAS de centre #1. Un lien peut être fait… Mais bon.

Évidemment, au terme de la saison, l’espace sous le plafond sera beaucoup plus généreux pour une multitude d’équipes. Mais à ce point-là? Je ne crois pas.

Comme j’ai dit, 15 millions de dollars, ça bouleverse une équipe. On est encore loin des 40 millions qui sont accordés aux vedettes du basket, mais il s’agirait tout de même du 117e salaire annuel le plus élevé de tous les temps, chez les sportifs. Le plus gros au hockey, bien évidemment.

15 millions, c’est environ 18% de la masse salariale qui sera permise l’an prochain.

C’est un pensez-y-bien.

En Rafale

– Il y a croire et fabuler…

– Il y a de l’intérêt.

PLUS DE NOUVELLES