Une direction périmée qui ne sort pas de son moule

Lundi et mardi dernier, j’ai assisté aux deux joutes des Jays (contre les Cards) au Stade olympique. J’avais la chance d’être du côté des médias grâce à mon site Passion MLB. Une expérience unique. En plus de ça, pour bien couronner la dernière rencontre hors-concours, c’est le fils de Vladimir Guerrero qui a sorti la balle du stade, en neuvième, pour faire gagner les siens. Pas en Expos, mais en Jays. Pour les gens présents, c’était un moment de nostalgie puisqu’ils revoyaient le père s’exécuter à la plaque. La ville de Montréal est nostalgique. On s’ennuie des Expos… et des anciens Canadiens. Oui. Jack Todd étale tout ça dans son dernier papier, qui est très excellent.

En 1989, Todd rappelle que Patrick Roy a remporté 29 départs à domicile sans décrocher aucun revers. Pensez-vous vraiment que ce genre de record est plausible aujourd’hui? Todd rappelle également des faits avec Lyle Odelein, qui combat des problèmes de santé actuellement. Odelein était très apprécié et son boulot était de défendre ses coéquipiers, une besogne qu’il détestait. Tout ça était du bon vieux temps. Des souvenirs que Jack Todd s’est remémorés lorsque Vlad Junior a claqué sa bombe.

Le Canadien d’aujourd’hui compose avec l’homme le plus conservateur de la planète, Marc Bergevin. Bergevin est entouré de Larry Carrière et Rick Dudley qui sont admissibles aux pensions. Claude Julien n’est peut-être plus d’actualité dans la LNH d’aujourd’hui. L’embauche de Karl Alzner et le désir de mettre la main sur Milan Lucic démontrent que cette formation n’est plus de cette époque… et que leur style est carrément périmé. Le jeu évolue et je suis en pleine harmonie avec Jack Todd : il est temps que cette équipe débarque au 21e siècle.

Le Canadien doit trouver des entraîneurs de la nouvelle école afin de faire performer les Drouin et Galchenyuk… Le passé doit demeurer à sa place. C’est cool la nostalgie, nous sommes plongés dedans dernièrement, à cause ou grâce à cette mouture du Canadien pitoyable, mais le présent doit également se vivre. Geoff Molson doit passer la vadrouille… encore! Même s’il passe la vadrouille, le leader restera encore Marc Bergevin!

En rafale

– Maintenant, allons-y avec un peu de positif… et arrêtons de vivre dans le passé.

– L’histoire extraordinaire de deux amoureuses, qui vivent leur passion pour le hockey à leur façon.

– Je ne sais pas si toutes les techniques d’entraînement sont réellement bonnes.

– Mark Stone devrait-il prendre du repos jusqu’à l’an prochain? Dans le cas de Matt Duchene, il renonce au Championnat mondial.

– Bill Peters n’a pas à avoir peur pour son poste.

PLUS DE NOUVELLES