Une démonstration de la perfection de Shea Weber

Le Canadien a patiné en fin d’avant-midi au Complexe sportif Bell de Brossard afin de se préparer à affronter les Devils du New Jersey demain après-midi. Au sujet des Devils, ils ne sortent pas d’une semaine de congé puisqu’elle a eu lieu du 20 au 27 janvier. Leur exécution pourrait être meilleure que le Canadien demain… mais ils pourraient avoir moins de jambes.

Par contre, les Devils joueront à Montréal avec une équipe décimée puisque certains vétérans en défensive sont sur le carreau.

Bref, que s’est-il passé à l’entraînement? Comme l’a lancé Marc-André Perreault, le party a levé sur la surface glacée de Brossard. Cet esprit de famille et cette attitude font de ses joueurs une mouture 2018-19 débordant de caractère.

Autre chose? Absolument! Andrew Shaw s’est occupé de diriger la séance d’étirements de son équipe, ce qui démontre qu’il se rapproche d’un retour au jeu… et que le casse-tête chinois s’amorcera pour Marc Bergevin. Il s’est entraîné avec contact pour la première fois, mais il n’a toujours pas reçu le feu vert des médecins.

Plus encore. Shea Weber, étant un perfectionniste et travailleur acharné, a « pratiqué » son lancer sur réception à la fin de cette séance d’entraînement. Le capitaine est conscient que son tir doit redevenir une arme dévastatrice pour l’attaque massive du bleu-blanc-rouge.

Entre vous et moi et tout le monde, c’est complètement anormal que Weber n’ait que deux petits buts en avantage numérique. Depuis le lancement de sa carrière, ç’a toujours été l’une de ses spécialités, l’un de ses dadas.

Mais bon, on ne sait toujours pas qui seront les joueurs dans les gradins, ça sent Alzner Hudon et Peca… mais toujours pas de confirmation. Puis je vous rappelle également que Michael McNiven sera appelé après 17h puisque Carey Price purgera son match de suspension demain.

En rafale

– Michael McNiven sera rappelé après 17 heures ce soir. Chez le Rocket, il joue ce soir afin de poursuivre cette lutte aux séries.

– Carey Price a raflé la portion de janvier de la Coupe Molson.

– Plus ça change, plus c’est pareil pour Anthony Duclair.

– Un moment que personne ne souhaite vivre dans sa vie…

– WOW!

PLUS DE NOUVELLES