Une condition pour qu’Alexander Romanov accepte de venir à Montréal

Après avoir disputé la série (junior) Canada – Russie et après avoir été nommé meilleur défenseur des championnats mondiaux junior (malgré le fait qu’il était d’un an le cadet de plusieurs défenseurs prometteurs), Alexander Romanov est de retour en Russie. Il a rejoint son club professionnel, le CSKA de Moscou.

Romanov, qui a célébré son 19e anniversaire de naissance dimanche dernier, ne jouera pas dans la LNH cette saison. Ni la saison prochaine. Il est sous contrat avec le CSKA jusqu’à l’été 2020.

Marc Bergevin croit que Romanov a assez de talent et qu’il aura acquis assez d’expérience dans un an pour jouer de façon régulière dans la LNH, au moins sur une troisième paire. Au mieux, ce sera sur le top quatre (aux côtés de Shea Weber?).

Andrew Zadarnowski a toutefois levé un important bémol ce matin. Est-ce que Romanov acceptera de quitter la Russie et de gros et nombreux roubles (souvent à l’abri de l’impôt) afin de traverser l’océan afin de signer un entry-level contract qui lui assurera moins d’un millions $ par saison durant trois ans?

Et qui pourrait lui rapporter moins de 100 000 $ s’il doit passer par Laval? Les contrats d’entrée sont toujours à deux volets.

Heureusement, Marc Bergevin pourra offrir des bonis à la performance à Romanov.

Mais Patrik Bexell, un correspondant européen pour le site HabsEyesOnThePrize, n’est pas super optimiste quant à la venue de Romanov au Canada. Selon Bexell, il faudrait que Romanov remporte la Coupe Gagarine ce printemps ou le suivant afin d’accepter de quitter la KHL.

Bexell voit mal Romanov quitter sa mère patrie sans avoir au préalable mis la main sur ce trophée (la Coupe Stanley russe, en fait).

Rappelons que la saison 2020-21, la première possible pour Romanov en Amérique du Nord, pourrait être repoussée ou annulée en raison d’une grève ou d’un lockout.

Rappelons aussi que Claude Julien n’a pas souvent coaché des Russes et que ceux-ci n’ont que très rarement connu du succès sous ses ordres.

Romanov est à la recherche d’un premier point cette saison dans la KHL (28 matchs), lui qui en a obtenu huit en sept rencontres en affrontant des jeunes d’âge junior au CMJ.

En rafale

– Avis aux poolers Mise-o-jeu, Jack Eichel pourrait/devrait effectuer un retour au jeu ce soir. Ça devrait booster les Sabres, qui traversent une période un peu plus difficile…

– Cet espoir du Canadien mérite qu’on lui accorde un peu plus d’attention à mon avis…

– Non, les joueurs du Canadien ne l’étaient pas.

– Rick Nash a décidé d’accrocher ses patins à l’âge de 34 ans seulement. Les commotions cérébrales auront eu raison de l’attaquant canadien. Quelques équipes s’étaient informées de son état de santé et de sa disponibilité au cours des derniers mois.

– Avec un repêchage sans grosse profondeur, des joueurs ignorés l’an dernier pourraient être sélectionnés relativement tôt cet été.

PLUS DE NOUVELLES