Une chance inouïe saisie par Joël Teasdale à Montréal

Aujourd’hui, le contrat d’entrée dans la LNH de Josh Brook avec le Canadien a fait la une, et ce pour des raisons évidentes. Brook est probablement le meilleur espoir du Tricolore, chez les défenseurs, et a très bien fait tout au long du camp d’entraînement de l’équipe.

Par contre, il y en a un autre qui a surpris lors des derniers jours : Joël Teasdale. Jamais repêché et invité au camp de l’équipe après sa saison remarquable avec Blainville-Boisbriand, le jeune attaquant a sauté sur l’opportunité et s’est lui aussi valu une entente avec le grand club.

On n’en parle pas assez, mais l’exploit est remarquable. Il s’agit de l’une des plus belles histoires de cette édition du calendrier préparatoire, à Montréal, alors que Teasdale ira parfaire ses armes dans la LHJMQ avant de revenir en force en 2019, à 20 ans.

Renaud Lavoie avait justement écrit à propos du Québécois, hier soir, avant qu’il ne se mérite une première entente dans le circuit Bettman. Il y mentionnait justement que Teasdale, qui a brillé dans l’ombre malgré les faibles attentes, ne recevait pas assez de crédit.

L’attaquant natif de Repentigny a inscrit 65 points, dont 32 buts, en 65 rencontres, l’année dernière. 

Si plusieurs joueurs prennent souvent les attentes limitées pour acquises, lorsqu’invités à un camp professionnel, Teasdale s’est au contraire servi de ce statut de underdog pour faire valoir sa place.

Joël Bouchard aura réellement eu son mot à dire et ne s’est pas trompé, sur ce dossier-là. Logiquement, on parle d’un excellent attaquant sur lequel il pourra se fier à Laval dès 2019-2020. Depuis qu’il a été repêché avec un choix acquis par Bouchard, en 2015, ce dernier n’a jamais abandonné sur son cas et continue aujourd’hui d’avoir confiance en ses capacités.

En Rafale

– Le Tigre est réellement de retour.

– Kotkaniemi prend la place de Max Domi!

– Le nouveau mentor de Teasdale.

PLUS DE NOUVELLES