Un joueur de la LHJMQ a joué pour les deux équipes pendant un match

Mais comment est-ce possible? Disons qu’une panne d’électricité a modifié le cours de l’histoire et de façon très unique. Je dois avouer que la dernière fois que j’ai assisté à un ou des joueurs qui ont joué pour les deux équipes qui s’affrontent, pendant un même match, ça remonte à Lance et compte le film, où Marc Gagnon réalise une transaction afin de rapatrier son fils chez le National.

Bon, le scénario est un brin différent. Dans ce cas-ci, Pier-Olivier Lacombe a amorcé la rencontre avec les Olympiques pour la terminer avec les Remparts. Il n’est pas question d’un tour de magie du Roy Patrick, mais plutôt une joute remise à cause d’un problème électrique. Les lumières se sont éteintes le 4 novembre dernier, au domicile des Olympiques (Robert-Guertin de Gatineau), alors que près de 22 minutes étaient écoulées. À ce moment, Québec menait 2-1, et la rencontre a été reprogrammée au 14 janvier.

Mais entre le 4 novembre et le 14 janvier, il y a eu la période des transactions, et Lacombe est devenu un membre des Remparts le 5 janvier dernier. Bref, comme prévu, les deux équipes ont repris le duel, où on a appuyé sur pause. Lacombe se retrouve donc sur les deux feuilles de statistique puisqu’il a joué les 22 premières minutes avec les Olympiques, pour jouer les 38 autres dans un chandail des Remparts.

Au final, Lacombe a reçu quatre minutes de pénalité ainsi que trois tirs avec les Olympiques, alors qu’il a enregistré deux tirs et une mise en échec chez les Remparts. Un fait certes inusité, mais également très cocasse. Quand Réjean Tremblay inspire les gens de hockey dans la vraie vie…

En rafale

– Il y a plusieurs arguments qui diffèrent au sujet de Jack Hughes.

– Les Rangers de New York devraient être actifs d’ici la date butoir.

– Ça, c’est le gros débat… ce qui démontre la qualité des espoirs du Canadien.

– Il a l’équipe pour remporter ces grands honneurs.

– Qui aimerait également voir Wayne Simmonds à Tampa Bay?

PLUS DE NOUVELLES