Un Joël Bouchard émotif s’est présenté devant les lentilles

Joël Bouchard s’est présenté devant les médias aujourd’hui pour son bilan de fin de saison… Rien à voir avec son futur et le Canadien de Montréal. Le coach, près de ses joueurs, a d’ailleurs encensé longuement ceux-ci.

Il a d’ailleurs tenu à préciser que les rumeurs à son sujet l’ont dérangé… pour ses joueurs, qui ne méritaient pas cela. Il a trouvé ça plate que ça tournait autour de lui, pendant que ses joueurs vivaient un moment unique.

Bref…

Pendant que Joël Bouchard s’entretenait avec les journalistes au sujet de sa dernière saison avec l’Armada, parce que oui, c’était sa dernière campagne derrière le banc de « son » équipe, j’ai pris quelques notes. On sait tous que Bouchard deviendra un membre du Canadien de Montréal, mais on ne sait pas laquelle des trois chaises sera la sienne. Adjoint à Julien? En chef à Laval? Ou bras droit de Bergevin? Je peux peut-être vous aiguiller un brin après maintes analyses.

Bouchard, c’est un enseignant naturel et un gars qui aime donner de l’amour à ses joueurs, même s’il est très strict. Il aime être près de l’action et diriger un match de hockey. C’est ça qui le passionne au plus haut point. C’est du moins quelque chose de palpable chez lui. En le voyant se confier avec passion aux médias, ça devient évident pour moi que sa place est à Laval. Ce serait un pas de plus dans son développement. Pour moi, c’est lui le futur pilote du Canadien, une fois Claude Julien parti.

Dites-vous une chose, s’il devenait l’assistant de Marc Bergevin et que le poste d’entraîneur-chef se libérait, il passerait à côté d’un rêve. Il est TRÈS rare que l’on voit un dirigeant redescendre dans le vestiaire pour entraîner le groupe. Ce qui a le plus de sens, à mes yeux, c’est le rôle d’entraîneur-chef du Rocket de Laval. C’est la meilleure chose pour l’évolution de sa carrière.

My two cents, comme dirait l’autre! 

En rafale


– Le Canada a terminé au troisième rang du groupe B, il me semble que c’est très ordinaire, non?

– La Findande peut se vanter d’être la seule à avoir battu la États-Unis.

– Une autre émission Trajectoires qui sera certes excellente.

– Ces deux-là s’aiment sincèrement.

– Paul Maurice, il a le don de nous faire rire celui-là!

PLUS DE NOUVELLES