Un espoir des Coyotes fait preuve d’autodérision

Qu’avez-vous pensé du nouveau magicien des Islanders, Mathew Barzal, qui a électrisé le Centre Bell et ahuri les joueurs du Canadien par sa vitesse, hier soir?

S’il ne vous a pas épaté, cela ne risque pas de tarder…

Le deuxième centre des Insulaires s’éclate depuis son arrivée dans la LNH, ayant empilé 47 points à ses 47 premières parties. Les choses semblent même trop faciles pour lui depuis quelques temps, comme en fait foi sa récolte de 10 points lors des trois dernières rencontres…

Par Toutatis, comment expliquer qu’un talent unique et facilement détectable de la sorte ait pu échapper à un aussi grand nombre de recruteurs cette année-là?!

Bien sûr, la cuvée de 2015 décelait un grand nombre de talents, mais aura également dévoilé sa part de déceptions. Avec recul, plusieurs des 15 dépisteurs ayant sélectionné des espoirs avant le 16e rang, où les Islanders ont choisi leur jeune sensation, doivent connaitre quelques regrets…

Et ça, c’est un constat qu’un joueur sélectionné avant Barzal semble également prêt à admettre!

Lawson Crouse, ancien onzième choix des Panthers de la Floride, a répondu à un partisan qui se moquait de sa sélection, en rectifiant le rang auquel il avait été repêché! Il a donc participé directement à une discussion dégradant ses habiletés!

Crouse, ancien porte-couleurs du Canada au Championnat mondial junior, a été cédé aux Coyotes, qui acceptaient de recevoir le terrible salaire de Dave Bolland accompagné de ses services. Il est encore trop tôt pour se prononcer entièrement, mais on doute que sa récolte de treize points en 22 matchs ¸dans la Ligue américaine cadre réellement avec les attentes de la direction des Coyotes…

De toute manière, l’ultime perdant dans cette situation-là demeurera toujours Peter Chiarelli, qui échangé la sélection permettant aux Islanders de mettre la main sur Barzal en retour de Griffin Reinhart, qui évolue présentement dans le club-école des Golden Knights…

Il faut dire qu’à ce chapitre, les Bruins de Boston qui l’ont ignoré à trois reprises doivent également se mordre les doigts… et continueront de s’en vouloir pour de longues années!

En rafale

– Domingue de retour avec le Lightning.

– Les choses se replacent tranquillement pour Joni Ikonen.

– Un grand retour attendu!

– Génial!

– Quel malaise…

– Ça c’est de la gourmandise!

PLUS DE NOUVELLES