Un entraîneur bénévole s’en est pris à un enfant de 7-8 ans sur le banc des siens

Je coach au soccer compétitif et croyez-moi, ce n’est pas toujours beau. Des entraîneurs qui s’en prennent à leurs joueurs, à l’entraîneur adverse ou même à l’arbitre, c’est fréquent. Ça m’est encore arrivé ce weekend lors du tournoi hivernal du Lac St-Louis. Et je coach des jeunes de 9 et 10 ans…

Eh bien, ça se produit aussi au hockey. Malheureusement…

Un entraîneur novice (7 et 8 ans) a totalement perdu le contrôle de ses émotions en fin de semaine. Jean-Philippe Boudreau, un entraîneur bénévole à Havre St-Pierre, a pété une plusieurs coches après un joueur de 7 ou 8 ans lorsque ce dernier est revenu au banc. Je vous rappelle qu’on parle d’un match de tournoi amateur de catégorie novice (B me dit-on) à Sept-Îles ici…

Voyez les images (vidéo) par vous-mêmes :

Ça n’a aucun sens.

Ce n’est pas seulement une question de culture du hockey ici. On voit ce type de comportements malheureusement trop souvent dans les autres sports aussi.

À un âge où l’enfant doit d’abord et avant tout pratiquer un sport pour s’amuser!

Comment peut-on parler ainsi à des enfants de 7 ou 8 ans?

Comment peut-on confier un club mineur à des gens comme ça?

Comment un parent peut-il accepter de laisser la responsabilité de son enfant à ces gens-là durant des heures?

L’important dans le sport, c’est le développement, le processus… Pas le résultat. On doit démontrer à nos jeunes que la victoire, ce n’est pas si important que ça. Tu ne coach pas un match novice avec les mêmes intentions que John Tortorella à Columbus…

Il faut savoir relativiser, se contrôler, montrer la bonne façon d’agir…

Et prioriser le développement du jeune.

Jean-Philippe Boudreau a toutefois tenu à s’excuser sur Facebook hier en soirée. Il a mentionné qu’il a crié après son garçon (et non un autre jeune) et qu’il était désolé.

Bonsoir tout Facebook! Aujourd’hui pendant un match de hockey de mon garçon j’ai été filmé en train de lui crié dessus!…

Posted by Jean-Philippe Boudreau on Sunday, January 27, 2019

Ses excuses paraissent franches et sincères. Il ne s’est pas défilé. Bravo!

Reste qu’un père qui agit ainsi avec son garçon, en public, ne devrait peut-être pas avoir les rennes d’une équipe de hockey mineur. Mais ensuite, il faut relativiser. Il ne mérite pas la prison non plus. Il s’agit de prendre cet événement et d’en faire une réflexion de société…

Merci à mon ami Steeve Petiquay et à HabsolumentFan pour les liens.

En rafale

– Bonne question!

– Vive John Tavares!

– Le Rocket a perdu ses deux matchs ce week-end et il reprendra l’action vendredi à Toronto. Il devra gagner pour espérer demeurer dans la course aux séries.

– Peter Chiarelli est passé près de mettre la main sur Ryan McDonagh il y a deux ans. Il n’aurait toutefois pas repêché Jesse Puljujarvi…

– Ils sont nombreux à tenir ce discours.

PLUS DE NOUVELLES