Un avion a dû atterrir d’urgence en raison d’un ancien joueur de la LNH en état d’ébriété

Les joueurs de hockey ne deviennent pas tous coachs, DG ou recruteurs après leur carrière. Combien d’entre eux ont avoué avoir souffert de dépression une fois leurs patins accrochés? Et pas seulement à cause des coups à la tête! Passez de joueur de hockey professionnel et adulé à monsieur Nowhere, ça fesse.

Oleg Saprykin, ancien attaquant des Flames, des Coyotes et des Sénateurs qui est allé terminer sa carrière dans la KHL, a pris sa retraite il y a deux ans (à 35 ans). Visiblement, sa vie après le hockey n’est pas de tout repos. Il a forcé l’atterrissage d’un avion qui faisait la liaison entre Sotchi et Moscou le 1er janvier. Pourquoi? Parce qu’il était saoul et que l’hôtesse de l’air a donc refusé de lui servir un (autre?) verre de whisky.

Le DailyMail raconte que Saprykin était encore intoxiqué de son réveillon passé au Black Sea Resort de Sotchi.

Une source aurait confié que Saprykin aurait sauté de son siège afin d’engueuler l’hôtesse en question… Et lui frapper la tête, alors qu’elle tentait de le calmer. La dame aurait chuté au sol et se serait blessée (légèrement).

Le pilote de l’avion d’Aurora Airlines a donc décidé d’atterrir d’urgence dans la ville de Voronezh.

On peut voir une vidéo d’une partie de  l’incident publiée par le Ministre de l’Intérieur russe.

On y voit aussi Saprykin (torse nu) crier et frapper sur les barreaux de sa cellule. L’ancien joueur de la LNH y lance aussi des projectiles en direction du poste de garde.

Étonnamment, après avoir été condamné à une (petite) amende pour «hooliganisme», il a été relâché et est ensuite retourné à Moscou avec son épouse et ses enfants par un autre vol. On parlerait d’une amende de 7 à 14 $. #TSaisLaRussie

L’hôtesse aurait refusé de porter plainte contre le joueur de hockey qui détient la double citoyenneté canadienne/russe.

Saprykin nie les allégations à son endroit depuis.

À noter que Saprykin a représenté la Russie durant 207 rencontres au cours de sa carrière.

En rafale

– Le Canadien s’entraînera vers 11h00 ce matin à Brossard. Il affrontera les Canucks à 19h30 au Centre Bell. #RDS

– Mikaël Lalancette feelait baveux avec Tim Hunter après la défaite d’hier soir… Mais il avait raison.

– Pierre Dorion a une cinquantaine de jours pour prendre une décision dans les dossiers Stone et Duchene. Ce sera intéressant à suivre d’ici le 25 février…

– Byron Froese a aidé le Rocket à gagner son match d’hier soir face aux baby Sens. Les hommes de Joël Bouchard recevront maintenant la visite des Americans vendredi et samedi.

– Romain Alessandrini pourrait bel et bien quitter Los Angeles… Mais pas pour Montréal.

PLUS DE NOUVELLES