Un autre cas de rage derrière le banc au Québec

On n’aime pas lorsque la violence verbale et physique inutile est utilisée dans le contexte du hockey mineur, au Québec. Avant tout, les enfants sont sur la glace pour s’amuser.

Certaines personnes prennent toutefois des situations beaucoup trop au sérieux. Pas plus tard que la semaine passée, un entraîneur-chef a fait la une après avoir pété les plombs contre un jeune.

Capture d’écran YouTube

Une autre situation similaire a été exposée à la lumière du jour aujourd’hui.

Cette fois-ci, un entraîneur-chef qui demeure anonyme s’en est pris aux entraîneurs adverses afin de défendre son fils de 12 ans, à qui on avait asséné un double-échec.

Il les aurait menacés de leur arracher la tête.

Le Soleil rapporte que l’homme aurait avoué ses torts.

J’ai d’abord dit aux parents et entraîneurs qu’ils auraient avantage à leur montrer à jouer au hockey plutôt que de les laisser faire comme des salauds. Je leur ai ensuite dit que j’étais pour leur arracher la tête. J’ai mal réagi. Je reconnais être impulsif, mais je ne crois pas être un homme violent.

Source : Habsolumentfan

En rafale

– Cette mascotte est particulière, mais comment ne pas l’aimer?

– Ridicule!

https://twitter.com/NHLGIFs/status/1091769692333752321

– Une petite amende de 5000$ pour Zack Smith et Nikita Kucherov.

– Rappel : plusieurs recruteurs sont actuellement au Centre Bell.

– Le projet d’une équipe de la MLB à Montréal est soutenu à l’international.

PLUS DE NOUVELLES