Un analyste sous-estime la valeur de Max Pacioretty.

Qui aurait cru qu’après un été où il a été la base d’un nombre démentiel de rumeurs de transaction, Alex Galchenyuk serait toujours un membre du Canadien aujourd’hui?

Pourtant, les informations des différents insiders étaient clairement fondées : Marc Bergevin cherchait activement à se départir de son jeune attaquant.

Malgré cela, le DG n’est pas dupe : il savait qu’il avait une réputation à maintenir et que larguer un élément offensif sans rien recevoir de significatif en retour enverrait un mauvais message à ses joueurs.

Déjà que les joueurs du CH ne semblent pas endurer le départ d’Andrei Markov et d’Alexander Radulov, imaginez comment aurait été reçue la perte de Galchenyuk…

Contre vents et marées, le troisième choix de l’encan de 2012 évolue toujours à Montréal. Ce non-mouvement prouve en quelques sortes que Bergevin fera omission des rumeurs, de l’ambiance dans le vestiaire et des besoins de l’équipe à court terme puis obtiendra ce qu’il désire en retour de Max Pacioretty.

Je vous rappelle que ce que le DG souhaiterait obtenir, c’est un choix de première ronde ainsi qu’un marqueur établi…

C’est pourquoi avec un pas de recul, on peut sérieusement remettre en question les affirmations de Nick Kypreos, selon lesquelles le Canadien aurait dû céder Max Pacioretty dans un pacte avec les Ducks d’Anaheim.

Sami Vatanen est un défenseur droitier qui se démarque par sa mobilité. Possédant un QI hockey hors du commun, il n’aurait eu aucun problème à compléter une besogne honorable à la gauche de Shea Weber, malgré sa latéralité.

Convaincu qu’il apporterait beaucoup au CH puis exaspéré des performances du capitaine, Kypreos avait affirmé qu’il n’hésiterait pas à conclure une transaction entre les deux joueurs au point où il aurait accepté de conduire Pacioretty à l’aéroport!

N’oublions pas que du côté du Canadien, c’était le nom d’Alex Galchenyuk qui se retrouvait dans les rumeurs dans ce dossier-là… que sa valeur est vraiment inférieure à celle de Pacioretty!

Marc Bergevin a cédé Mikhail Sergachev et P.K. Subban, ses deux meilleures monnaies d’échange, sans obtenir la pièce que nécessitait son équipe depuis belle lurette : un centre dominant. Cette fois-ci, l’échange de Max Pacioretty doit coute que coute rapporter ce morceau au Tricolore.

Pour voir cette transaction arriver, il faudra être patient, chers partisans…

En Rafale

– Les Jets sont incroyables.

– Effectivement…

– Bonne fête!

– Des déclarations étranges…

PLUS DE NOUVELLES