Trevor Timmins a échoué lamentablement. Il ne doit pas aider à reconstruire!

Nous avons souvent utilisé une analogie ultra simple au cours des dernières semaines sur le blogue. Est-ce que trouver un 25 cents à quatre reprises par terre est assez pour faire oublier que l’on vient de perdre un billet de 20 $ en sortant notre portefeuille? Est-ce que ça compense?

Bien sûr que non!

Et c’est pourquoi les signatures/transactions/réclamations de Nicolas Deslauriers, Byron Froese, Paul Byron, Antti Niemi, Jordie Benn, Joe Morrow et Jakub Jerabek ne peuvent pas effacer la signature de Karl Alzner, le départ de Radulov et Markov, la transaction Drouin vs Sergachev et les adieux faits à P.K. Subban. C’est une simple question de mathématiques…

Mais il n’y a pas que Marc Bergevin qui ramasse plein de 25 sous, mais qui perd ses billets de banque. Trevor Timmins aussi. Vous le savez… Je ne vous apprends rien.

Mais quand même… Lorsque l’on s’amuse à classer ses choix depuis 2008. Ça saute aux yeux!

Disons que les premiers et les deuxièmes choix sont les plus importants… Ceux qui valent le plus, dont les chances de réussite sont les plus grandes. Alors, regardons la feuille de route de Trevor Timmins au cours des 10 derniers repêchages (durant les deux premières rondes).

2008
2e ronde : Danny Kristo
Il n’a pas disputé un seul match dans la LNH et évolue présentement dans la KHL.

2009
1ere ronde : Louis Leblanc
Il étudie à nouveau à Harvard et après s’être promené dans la AHL, la KHL, la première division slovaque et la Ligue nationale suisse, il a accroché ses patins. Il portera les couleurs des anciens Canadiens en 2018.

Timmins souriait en 2013… Avant de nous dire en 2017 que Leblanc n’était pas son choix!

2010
1ere ronde
: Jarred Tinordi
Tinordi, après avoir été suspendu pour avoir usé de substances interdites, évolue pour le club-école des Penguins. À 25 ans, il semble déjà être étiqueté AHLer.

2011
1ere ronde
: Nathan Beaulieu
Meilleur choix de l’équipe entre 2008 et 2011, Beaulieu porte maintenant les couleurs des Sabres… Et disons que ce n’est pas facile pour lui, à Buffalo! Rappelons que le CH l’a échangé il y a moins d’un an en retour d’un choix de 3e ronde…

2012

1ere ronde : Alex Galchenyuk
Galchenyuk est bon… Très bon! Mais livre-t-il la marchandise (d’un third pick overall)? Sa valeur sur le marché est faible et le Canadien semble avoir abandonné (à long terme) le projet Galchenyuk. Quand même un bon choix de Timmins ici…

2e ronde : Sebastian Collberg
Collberg évolue désormais dans la première division suédoise, où il peine à récolte un point à tous les trois matchs. Au moins, il nous aura permis d’avoir Thomas Vanek pendant quelques semaines en 2014…

2e ronde : Dalton Thrower
Thrower est un flop. Un vrai. Ce défenseur offensif (on le décrivait ainsi lors de son année de sélection) n’a qu’un but en 30 rencontres cette saison… Dans la ECHL!

2013
1ere ronde
: Michael McCarron
McCarron joue présentement sur le bottom six… À Laval! Daniel Carr, Byron Froese, Jacob de la Rose, Nicolas Deslauriers et Logan Shaw l’ont dépassé dans le depth chart de l’organisation. Non, il ne deviendra pas le gros joueur de centre tant recherché…

2e ronde : Jacob de la Rose
Oui, il est à Montréal présentement… Mais il joue sur le 4e trio. Et ça, c’est lorsqu’il est en uniforme. Il a davantage de chances d’aboutir en Suède que d’avoir un rôle important dans le circuit Bettman d’ici 2020.

2e ronde : Zachary Fucale
Fucale est devenu le 5e gardien de l’organisation et il dispute la plupart de ses matchs à Brampton. Depuis ses championnats à Halifax, il n’a fait que décevoir…

2e ronde : Artturi Lehkonen
On s’attendait à beaucoup de lui après sa bonne campagne 2016-17 (une première pour lui en Amérique). Mais Lehkonen n’a que deux buts (et six points) depuis le début de la saison… Et il déçoit.

2014
1ere ronde : Nikita Scherbak
Scherbak possède un sac d’outils (très) intéressants. Mais il n’a joué que cinq matchs dans la LNH en carrière. On a souvent entendu Sylvain Lefebvre critiquer son éthique de travail et sa constance, de sorte que la plupart des gens se questionnent sur son réel potentiel. Mais bon… On va continuer de se montrer patient.

2015
1ere ronde : Noah Juulsen
Juulsen est un défenseur défensif/physique et il connaît une bonne saison (une première chez les pros). S’il n’avait pas été blessé en début de saison, il serait peut-être à Montréal aujourd’hui. Je garde espoir dans son cas, il est beaucoup trop tôt pour lancer la serviette…

2016
1ere ronde : Mikhail Sergachev
Lui, il est bon! Lui, il a su utiliser son talent pour se démarquer (à un jeune âge) dans le circuit Bettman. Le problème, c’est qu’il ne joue (déjà) plus pour le Canadien…

Ça roule pour lui… Loin de Montréal!

2017
1ere ronde
: Ryan Poehling
Poehling montre une belle progression. Il a déjà cinq points de plus que la saison dernière à St. Cloud State… Et nous ne sommes qu’à la mi-saison. J’ai de grandes attentes envers ce choix de 1ere ronde… Mais il est encore (beaucoup) trop tôt pour statuer.

2e ronde : Josh Brook
Blessé en début de campagne, Brook démontre de belles choses depuis son retour au jeu. Mais il est encore (très) loin de la LNH…

2e ronde : Joni Ikonen
Il a été repêché en tant que joueur du Frolunda HC mais il a fait le chemin inverse d’Artturi Lehkonen : Il est retourné jouer dans un circuit inférieur en Finlande. Il a déçu lors des plus récents Mondiaux Jr si bien que j’ai déjà des doutes sur son réel potentiel. Est-il un Lehkonen ou un Collberg? We’ll see…

Conclusion
Trevor Timmins ne mérite clairement pas un A pour son travail en 1ere et en 2e ronde depuis 10 ans. Vraiment pas! Un B? Non plus! Un C? Si vous êtes généreux peut-être…

Mais moi, j’hésite à lui donner un F ou un D. Bref, il passe par la peau des fesses ou il échoue.

Et non, les sélections tardives de Mete, Evans, Andrighetto (que nous avons échangé en retour de Martinsen… Qui est déjà parti) et Hudon ne permettent pas de tout effacer.

Timmins ne réussit pas assez de coups de circuit. Il ne frappe ni avec régularité, ni avec puissance.

Et pendant toutes ces années, les rivaux du Canadien ont bien repêché, eux.

Dans une ville comme Montréal, où les UFA ne se bousculent pas, tu dois bien repêcher. En fait, tu dois être parmi les meilleurs lors des drafts. Pas l’inverse.

Surtout quand ton recrutement professionnel en arrache lui aussi!

Bref, je dis oui à une reconstruction à Montréal… Mais certainement pas avec Timmins et Bergevin aux commandes.

Mon collègue et ami Michel Bouchard l’a résumé à la perfection…

On veut des clutch players… Mais aussi des clutch directors. Pas seulement des gars qui marquent dans des filets déserts. #ThirdPickOverall

En rafale

– Tout le monde a patiné ce matin, sauf les blessés que l’on connaît.

– Après avoir ramené l’or, c’est évident que le retour est plus facile.

Et Ducharme a répété qu’il voyait plus son ancien joueur (Jonathan Drouin) comme un ailier, qu’un premier centre. 

– Mine de rien, Serge Savard fête ses 72 ans aujourd’hui.

C’est aussi la fête de madame Béliveau.

– Avouez que c’est drôle!

– Très cool!

PLUS DE NOUVELLES