Tout indique que les Jets seront all-in… et Rick Nash serait un ajout de taille

L’espoir de voir le gros trophée de retour au pays pour la première fois depuis 1993 pourrait être comblé par les Jets de Winnipeg. Quelque peu décevants au cours des dernières saisons malgré leur formation très talentueuse, l’équipe de Paul Maurice joue à la hauteur des attentes depuis le début de la saison. Au moment d’écrire ces lignes, les Jets trônaient au premier rang de la féroce division centrale.

Les représentants du Manitoba ont-ils ce qu’il faut vraiment pour aspirer aux grands honneurs? Leur excellent top 6 offensif, leur solide quatuor défensif et leur jeune gardien éblouissant indiquent qu’ils ont presque toutes les pièces du puzzle. Par contre, selon l’excellent insider Nick Kypreos de Sportsnet, le DG Kevin Cheveldayoff devrait être actif d’ici le 26 février prochain.

Établissant clairement sa position sur le marché en tant qu’acheteur, le pilote de Winnipeg aurait à l’œil quelques défenseurs afin de parfaire sa ligne bleue déjà bien anti. « On a jamais trop de bon défenseurs »! Cette phrase maintes fois criée haute et forte par Marc Bergevin semble être partagée par son homologue des Jets.

En plus d’un arrière pouvant évoluer dans les six réguliers, les Jets aimeraient trouver un ailier de premier plan afin de compléter leur top 6 et plus précisément, jouer à la gauche de Mark Scheifele et Blake Wheeler.

C’est à ce moment que le nom du vétéran franc-tireur Rick Nash fait surface, toujours selon les dires de Kypreos. Les Rangers commencent tranquillement à vouloir magasiner ce dernier.

Imaginez une attaque formée de Scheifele, Wheeler, Laine, Ehlers, Nash, Little, Connor, Perreault et autres… De quoi faire trembler les cerbères adverses!

Quelques spéculations affirment aussi que Nash pourrait prêter main forte aux Jets pour le sprint final de la saison et les séries, avant de retourner dans la Grosse Pomme la saison prochaine.

Les Jets de Winnipeg aimeraient bien s’inscrire au tournoi printanier pour la première fois depuis qu’ils ont subi l’affront de se faire balayer en 4 par les Ducks en 2015. La base est extrêmement solide pour cette équipe et l’ajout d’un ou de deux joueurs pourrait solidifier leur crédibilité pour soulever la coupe en juin prochain.

En Rafale

– Charlie Coyle doit continuer sur sa lancée.

– Dan Girardi sera encore une fois absent.

– Marc Labrèche en Dave Morrissette… [La Clique du Plateau]

 

PLUS DE NOUVELLES