La prudence est de mise avec les attaquants de puissance | La Rider Nation en voie d’obtenir sa revanche | En vrac

Bon dimanche soir chers amateurs de hockey!

Heureusement que nous avons droit à quelques victoires du CH pour nous remonter le moral pendant ce mois gris, frisquet et sombre.

« Je suis novembre, j’envie décembre. Je suis le froid sans neige, vais-je rester toujours morose, vêtu de tristesse dans ma prose? » VIDÉO

Ça résume bien le « mood », n’est-ce pas?

S’il y en a un qui passe un novembre (et une saison) morose, c’est David Booth. L’attaquant, qui célèbre aujourd’hui ses 29 ans, tente par tous les moyens de sortir de sa léthargie.

Booth a même demandé à John Tortorella s’il pouvait faire du temps supplémentaire lors des entraînements. LIEN

L’attaquant américain a intérêt à se remettre en marche bientôt, sinon il pourrait être soumis au ballotage et envoyé dans la Ligue américaine. #SolutionDenisCoderre

Pourtant, il y à peine deux ans, quand les Canucks ont fait l’acquisition de Booth en retour de Mikael Samuelsson et Marco Sturm, Mike Gillis était passé pour un génie… Alors que Tallon avait été qualifié d’idiot…

Qui regrette cette transaction aujourd’hui? Tallon ou Gillis…


Les Canucks semblent être à court de solutions avec David Booth.
Crédit : Arlen Redenkop, PNG

On le sait à Montréal, on cherche constamment à grossir l’équipe. Malheureusement, ces fameux attaquants de puissance ne sont pas faciles à trouver!

En plus, comme dans l’exemple illustré plus haut, ils ne deviennent pas automatiquement de bons « fits » avec leur nouvelle équipe.

D’ailleurs, on peine à trouver un rôle pour le « gros » Rene Bourque. De plus, qui s’ennuie d’Eric Cole? L’ancien mentor de Pacioretty, n’a que 7 points (et undifférentiel de – 12) en 22 matchs.

À Toronto, David Clarkson n’a obtenu que 5 points en 13 matchs… Il est évidemment trop tôt pour crucifier Dave Nonis, mais déjà en juillet dernier, le directeur-gérant des Leafs avait reçu plusieurs critiques pour ce faramineux contrat.

On peut regarder aussi du côté de Tuomo Ruutu (Caroline) et Ryane Clowe (New Jersey) qui, un peu à l’image de David Booth, semblent avoir été rattrapés par les blessures.

Pourtant Clowe valait un choix de 2e ronde et un choix de 3e ronde à la dernière date limite des transactions.

À l’été 2008, le Lightning a consenti un énorme contrat de 7 ans (d’une valeur de 31.5 millions) à Ryan Malone. L’ex-Penguin n’a pas nécessairement été une nuisance pour le Lightning, mais il n’est pas parvenu à soutenir le rythme des St-Louis, Stamkos, Lecavalier et Purcell. Il est aujourd’hui un bon joueur de 3e trio… Qui gagne en moyenne 4.5 millions par saison…

C’est certain qu’on peut sortir des contre-exemples! Joel Ward et Troy Brouwer ont été de bonnes prises pour les Capitals.

Après plusieurs saisons difficiles, Dustin Penner connaît une excellente saison (en compagnie de Getzlaf et Perry) à Anaheim.

On peut aussi sortir des exemples de joueurs quasi intouchables comme Lucic, Bickell et Steen! Mais justement ce sont des joueurs presque intouchables… à moins que Bergevin ait une soudaine envie de vider sa banque de choix et d’espoirs…

Vous allez peut-être trouver que je frappe souvent sur le même clou, mais la plupart des exemples mentionnés plus haut démontrent qu’il faut être très prudents avant de faire des transactions dans la LNH.

Il faut être d’autant plus prudent avec ces fameux « power forwards », car nombre d’eux perdent de leur efficacité lorsqu’il approche de la trentaine.

Prolongation
– Les Bulldogs retrouvent peu à peu le Louis Leblanc de 2011-2012. LIEN

– L’échange qu’il l’a fait passer de Kamloops à Kootenay semble avoir fait du bien à Tim Bozon.
LIEN

– Le retour d’Emelin a amené de la stabilité à la défensive du Canadien. Chaque défenseur semble maintenant être «
assis dans la bonne chaise ». LIEN

– Est-ce que Montréal pourrait encore aller piger du côté de la Suisse? Quelques dépisteurs du Tricolore portent beaucoup d’attention à Luca Cunti qui est présentement le meilleur pointeur du championnat suisse.
LIEN

– Le CH cherche à élire un « roi du style ».
LIEN

En vrac
1
. Les « pauvres » Sabres de Buffalo subissent un autre revers. Cette fois, ils s’inclinent 3 à 1 face aux Red Wings. Helm, Alfredsson et Franzen ont marqué pour Detroit tandis que Zetterberg a obtenu un 700e point en carrière.
{youtube}NqbSUmx5pus{/youtube}

2. Pour cette rencontre, Detroit était privé des services de Pavel Datsyuk, qui a été frappé à la tête par Jared Cowen.

Un coup que la LNH aurait dû punir! VIDÉO

3. Du côté des Sabres, ils portaient leur troisième chandail pour la première fois de la saison. Comme c’est souvent le cas avec ce type de chandail, il est loin de faire l’unanimité. IMAGE

4. Quand tes meilleurs sont meilleurs… C’est peut-être un cliché, mais il s’appliquait parfaitement aux Hurricanes aujourd’hui. La Caroline a battu Ottawa par la marque de 4 à 1 grâce à une performance de 35 arrêts de Cam Ward et une récolte de trois points (un but et deux passes) du capitaine Eric Staal.

5. Ward a d’ailleurs réussi un incroyable arrêt « désespéré ».
{youtube}jVF6tFB1uTU{/youtube}

6. Kevin Westgarth aura certainement droit à une petite rencontre avec Shanny pour ce geste sur Mark Borowiecki des Sénateurs.
{youtube}m6nbv_hw82U{/youtube}

7. Les Panthers ont rappelé Dylan Olsen et ils ont fait signer un contrat de la Ligue américaine à Doug Janik. LIEN

Le défenseur Alex Petrovic pourrait aussi être rappelé dans les prochaines heures. Est-ce qu’une autre transaction se prépare en Floride?

8. Après qu’il ait récolté 24 points en 17 matchs à Syracuse, la Lightning a finalement décidé de faire appel à Nikita Kucherov. LIEN

9. Cory Schneider ne serait pas contre l’idée de terminer sa carrière en Suisse, le pays d’origine de certains de ses ancêtres. LIEN

10. La journaliste Jim Matheson nous sert une excellente analyse du premier quart de la saison dans la LNH. LIEN

11. La KHL connaît son lot de scandales. LIEN

12. Laurent Dauphin devra purger un total de six matchs de suspension pour un geste commis lors de la Super Série Subway. LIEN

13. J’espère que vous avez apprécieé la 101e Coupe Grey! Personnellement, j’ai assisté à la Coupe Grey en 2008 alors que les Alouettes affrontaient Calgary au Stade Olympique. L’ambiance au Stade, c’était de la petite bière comparativement à ce que l’on a vu hier, à Regina. Malgré le froid, la Rider Nation a réussi à amener cet événement à un autre niveau.

Pour comprendre l’attachement des gens de la Saskatchewan à leurs Riders, je vous conseille l’excellent documentaire « 13th man ». VIDÉO

PLUS DE NOUVELLES