Tomas Plekanec a rencontré son nouvel entraîneur (après avoir dû raser sa barbichette)

Tomas Plekanec a déjà rejoint ses nouveaux ennemis coéquipiers des Maple Leafs à Toronto Tampa.

Il a déjà eu le temps de jaser avec son nouveau coach Mike Babcock (avant l’entraînement des Leafs)… Et on a pu voir qu’il s’est déjà contraint à respecter LE règlement de Lou Lamoriello : Pas de barbe ou de barbichette.

Lamoriello a toujours quelques règlements intenses comme celui-là à ses joueurs, autant à Toronto qu’au New Jersey.

Plekanec portera le #19 avec les Maple Leafs, le 14 n’étant pas disponible à Toronto. C’était le chandail porté par Dave Keon…

Troquer le 14 pour le 19, ça fait très « hockey mineur »… Alors que tu mets une petite ligne de tape en haut pour changer ton 4 par un 9. #Hehe

Plekanec a rejoint ses coéquipiers à Tampa. Il affrontera visiblement le Lightning ce soir en Floride. Plekanec n’a pas besoin de nouveau visa/permis de travail puisqu’il continue d’évoluer pour une formation canadienne.

À noter que les Leafs possèdent toute une ligne de centre présentement.

Est-ce que Tyler Bozak sera (enfin) sacrifié? À suivre.

Pendant ce temps, à Montréal, la ligne de centre est la suivante : Galchenyuk Drouin, Danault, Froese et de la Rose. Et il y en a qui croient que les Leafs ne sont pas BEAUCOUP meilleurs que le CH right now?

Ah oui… Pacioretty porte le « C » présentement chez le Canadien et ses adjoints étaient Plekanec, Weber et Gallagher.

Seul Gallagher sera en uniforme ce soir (à moins d’être échangé) chez les adjoints. Qui portera l’autre « A« ? Andrew Shaw (s’il joue)? Jeff Petry? Karl Alzner? Phillip Danault?

En rafale


– Gary Daigneault nous avait promis une certaine dénonciation dimanche soir. Ceci dit, il n’a rien publié depuis quatre jours sur Facebook et il n’y a eu aucune allusion à cet effet dans le podcast Les gérants d’estrades d’hier soir (tel qu’annoncé par Daigneault). La raison aura rattrapé l’animateur de radio… J’ose croire. #CÉtaitSuicidaire

– Plekanec a quand même passé 15 ans de sa vie avec le Canadien. C’est l’une des raisons pour laquelle son échange ressemble beaucoup à un prêt…

– Effectivement.

– Mais quel contrat dérisoire de Milan Lucic…

– Mine de rien, ce serait un autre choix pour Marc Bergevin.

PLUS DE NOUVELLES