Teravainen: un meneur des jeunes Hawks de 2015-2016 | Les Coyotes et les Panthers en bonne posture?

Quand le score indiquait 1-0 Lightning et que les Blackhawks forçaient le verrou, qui n’a honnêtement pas vu venir la remontée?

Il y a pire que faire un revirement lorsque ton équipe détient une mince avance. Il y a jouer pour ne pas perdre. Bref, jouer pour ne pas faire de revirements. C’est ce que le Lightning a fait hier soir, et c’est ce qui leur a valu une défaite.

Michel Therrien et ses troupes nous ont souvent habitués à ce genre de stratégies en fin de match, mais il faut dire que le Lightning a les éléments offensifs pour être incisif, lui…

Antoine Vermette et Teuvo Terevainen – les deux joueurs qui ont été rayés de la formation lors du match 3 en finales de conférence – ont marqué les deux seuls buts des siens. Avec un peu de recul, Joel Quenneville regrette peut-être sa décision un brin…

https://twitter.com/Aisle424/status/602327542448693248

Mine de rien, Teravainen compte maintenant 8 points en 13 joutes éliminatoires. Le Finlandais fera partie intégrante du noyau post-enfer-salarial des Hawks. Stan Bowman n’aura d’autres choix que d’aligner de jeunes talents auxquels il verse peu d’argent pour pouvoir survivre.

Ça fait l’affaire de Steve Yzerman de ne pas avoir à payer les Triplets à leur juste valeur pendant encore quelques années #Stamkos 

Cet été, Sharp, Oduya, Vermette, Timonen, Versteeg, Richards (?) et Bickell devraient partir.

Teravainen prendra un plus grand rôle. Marian Hossa est d’ailleurs le meilleur mentor pour l’amener au niveau supérieur. À Detroit, Ken Holland demande aux espoirs de regarder en boucle des séquences de Hossa pour dupliquer son style de jeu. À défaut d’être aussi puissant, Teravainen peut devenir une vedette à sa manière grâce à sa vision du jeu inouïe et ses mains vives. Il sera intéressant de voir s’il jouera à sa position naturelle l’an prochain pour combler les probables pertes de Richards et Vermette. Ce pourrait être l’élément déclencheur.

Trevor Van Riemsdyk, Artemi Panarin, Phillip Danault, David Runblad et Joakim Nordstrom auront à tout le moins leur chance de se faire valoir. Les Blackhawks de 2015-2016 seront plus jeunes, mais régresseront-ils considérablement comme certains analystes le prédisent? Cela reste à voir. Le système de Joel Quenneville a fait gagner de jeunes formations très talentueuses par le passé. Pourvu que cette équipe ne perde pas sa marque de commerce, qui est sa vitesse intimidante et sa rapidité d’exécution, on ne peut la retirer de l’équation pour les années à venir.

En rafale
– L’entraineur du français Hassan N’Dam déplore la faible bourse qu’on lui accorde pour affronter David Lemieux! LIEN #BourseDeLaHonte

– Le 9 avril 2015: DLC vous avait offert cette petite primeur concernant la situation en coulisses, à Pittsburgh.


Mais bon, on n’en parlera pas trop parce que ça irrite certains anglophones dont je ne nommerai pas les noms. Ça leur fait tant chier qu’ils vont jusqu’à inventer qu’on obtient des scoops en plaçant des Google Alert pour le tweeter avant les médias! #ExcuseCréative

Un peu plus et ils vont dire qu’on a mis à jour un article datant d’avril…

– Selon Gary Bettman, les Panthers et les Coyotes ne seraient pas dans des situations précaires. LIEN

– La première réaction de Teravainen après avoir marqué son but? « Oh non, je vais devoir rencontrer les journalistes! » LIEN #Hehe

– Je ne suis pas d’accord. À long terme, le talent, l’endurance et la vitesse priment sur la robustesse. Regardez la brigade défensive des ‘Hawks. Y voyez-vous que des bruisers? Il n’y a que Seabrook qui livre sa part de coup d’épaule, et il est encore meilleur pour bouger la rondelle!

Bien sûr, on peut bâtir une équipe dominante en alignant des joueurs robustes, mais la priorité demeure le talent et la vitesse. Avant de se grossir, le CH devrait plutôt penser à recruter des joueurs doués…

– Andrew Shaw aurait mordu Hedman pendant une mêlée! LIEN

– Je dis ça comme ça : Alex Killorn est dominant depuis le début des séries…

– Eric Engels évalue où en sont les espoirs du Canadien. LIEN

– L’Impact a gagné au compte de 2 à 1, hier soir! LIEN

– Ha!

– Toujours la même cassette…

On tenait le même discours avant d’annoncer le déménagement à Winnipeg.

 

PLUS DE NOUVELLES