Tatar fait oublier sa dernière saison

Avec la pause du Match des étoiles, il est intéressant de voir le rendement de certains joueurs du Canadien. Celui de Tomas Tatar en est un qui peut surprendre. Évidemment qu’il a le talent pour inscrire des points, mais sa dernière saison pouvait faire douter les partisans de sa constance à produire des points.

Il faut dire que l’attaquant slovaque venait de connaitre sa pire saison en carrière. Ses 34 points inscrits représentaient sa plus basse production offensive depuis sa première saison complète dans la Ligue nationale.

Lors de la dernière saison, il avait été échangé à la date limite des transactions aux Golden Knights de Vegas. Il ne gardera certainement pas de bons souvenirs de son passage avec cette équipe où il avait inscrit seulement 6 points sur ses 34 en plus d’avoir disputé seulement 8 parties en série éliminatoire. Il faut se rappeler que son équipe s’était rendu en finale de la Coupe Stanley.

Tatar avait d’ailleurs admis qu’il lui a fallu un temps d’ajustement après s’être fait échanger pour la première fois de sa carrière. Cependant, il semble avoir trouvé ses repères avec sa nouvelle équipe.

Effectivement, en 51 parties, il est au deuxième rang des meilleurs pointeurs du tricolore avec 38 points (16 buts et 22 passes) derrière Max Domi qui trône avec ses 44 points (16 buts et 28 passes).

S’il est présentement au deuxième rang de son équipe, c’est qu’il travaille chaque soir. Il est un vrai guerrier du hockey selon Claude Julien. Cette attitude est probablement la clé de son succès.

Évidemment, il est impossible de parler du rendement de Tatar sans parler de Pacioretty. L’ancien capitaine du Canadien a connu un début de saison assez difficile et sa production offensive en a souffert. De plus, il a été blessé.

Cependant, il semble avoir retrouvé ses repères lui aussi avec sa nouvelle équipe et il compte maintenant 28 points (15 buts et 13 passes) en 39 parties. En fait, l’équipe au complet semble se redresser du mauvais début de saison.

Bref, vous n’avez pas fini de voir ses comparatifs et on peut dire encore une fois que les deux équipes sont gagnantes de l’acquisition qu’ils ont faite avant le début de la saison.

Espérons que Tartar continu là où il l’a laissé avant la pause du Match des étoiles. C’est-à-dire qu’il produit de façon constante afin de donner une chance supplémentaire à l’équipe de participer aux séries éliminatoires.

En Rafale

– Spectaculaire!

– À écouter.

– Une statistique bien intéressante!

– Défaite du Rocket de Laval.

PLUS DE NOUVELLES